Energie Chi (Qi) : comment développer et maîtriser son chi

par

1. Le mystère de la vie

Quel scientifique, quel mystique, quel humain peut expliquer la vie avec certitude ?

Chacun, en fonction de son orientation, ébauchera des hypothèses concernant cette réalité insaisissable. Le scientifique, excluant tout ce qui n’est pas observable, ne pourra qu’en discerner les contours. Le mystique, se basant sur son ressenti, n’en dégagera qu’une croyance.

En fonction de la paire de lunettes que nous portons, nous interprétons la vie de manière différente. Pourtant, nous pouvons constater, qui que nous soyons, que la vie est animée d’énergie, principe vital de vie permettant de dépasser ses limites.

L’énergie (chi)… rien que de prononcer ce mot et notre imaginaire s’envole vers l’orient ou vers des planètes lointaines comme celles de Star Wars. On imagine maître Yoda ou de vieux maîtres Chinois à longues barbes blanches et sourcils épais projetant leur qi hors de leur corps pour terrasser leurs ennemis ou soigner miraculeusement des malades.

Mais qui s’interroge véritablement sur l’origine de l’énergie et sur sa réalité ? Qui peut clairement en donner une définition ? A quoi sert-elle, comment la maîtrise-t-on et qui finalement peut la maîtriser réellement ?

Que vous soyez mystique, scientifique ou simplement curieux (et donc ouvert à tous les champs des possibles), à la fin de cet article vous pourrez répondre à toutes ces interrogations, voire même un peu plus.

Alors en route vers le QI ou le chi ou le ki (prononcé t’chi)…

apprivoiser le chi - Energie Chi (Qi) : comment développer et maîtriser son chi

2. Origine et définition du chi ou qi

Au commencement, était le verbe

Au commencement, était le Un

Que l’on fasse référence pour l’origine du monde aux évangiles de Jean ou au concept de tao de Lao-Tzeu, on constate que la notion d’énergie vitale et de mouvement du souffle étaient préexistantes dans ces deux cultures.

Au commencement, le Qi originel était donc présent. Nos ancêtres pensaient déjà que le Qi était la matière essentielle constituant l’univers et que toute création en découlait. Toutefois, c’est lorsque le Un se polarisa en Deux que le yin et le yang fit apparaître la vie.

En résumé, tout ce qui constitue la vie est traversé et composé de cette énergie. Comme le vent, l’énergie est invisible mais n’en est pas pour autant une chimère, une invention de l’esprit. Nous en voyons tous les jours des manifestations concrètes et bien réelles.

En donner une définition exhaustive est complexe, car tout est Qi. Du premier souffle de l’univers aux racines même de l’homme, tout est traversé par cet élan vital. Il est présent dans toutes les manifestations de la nature. Alors observez et ressentez le Qi, vous en aurez une définition plus juste.

Observez les arbres frissonner et vous aurez la preuve de l’existence du vent. Il vous suffit simplement d’être attentif au moment présent pour voir clairement ses manifestations.

Nous pouvons donner, au vu de cette observation, une première définition de l’énergie :

L’énergie chi est un matériel invisible et toujours en mouvement.

Ne dire que cela, même s’il s’agit d’un bon début d’explication, serait réducteur. Car l’énergie, c’est également bien d’autres choses.

qi chi - Energie Chi (Qi) : comment développer et maîtriser son chi

3. Mouvements et diversités du chi ou qi

a. Mouvements du chi ou qi

L’énergie nous habite, elle nous constitue et notre activité vitale en est expliquée par ses mouvements et ses mutations.

Vous me suivez toujours, personne ne décroche ?

En plus simple, je suis en train de vous expliquer que nous sommes constitués d’énergie et que celle-ci évolue, fluctue, se transforme, bouge en nous. Nous subissons sans cesse des transformations énergétiques.

Il existe quatre mouvements du chi dans notre corps. Quand ça bouge, cela signifie que l’énergie dans notre corps peut : Monter, descendre, sortir ou nous pénétrer.

b. Diversités du chi

Il existe également différents noms attribués à l’énergie. Et oui, c’est là où cela se complique et que l’on rentre plus précisément dans ce qui constitue les fondamentaux de la Médecine Traditionnelle Chinoise.

qigongFeature - Energie Chi (Qi) : comment développer et maîtriser son chi

4. Le Qi en Médecine Traditionnelle chinoise

En médecine chinoise, le qi (ou ki) est l’énergie qui est en circulation dans le corps : on appelle cela le souffle vital et c’est ce qui est à l’origine de la vie.

Pour un médecin en médecine traditionnelle chinoise, le corps s’apparente alors à un vaste réseau énergétique. L’acupuncture est ensuite la technique qui permet, par la stimulation de certains points à l’aide d’une aiguille, de faire circuler l’énergie. 

En Médecine Traditionnelle Chinoise, on parle de méridiens. Les méridiens constituent le réseau par lequel se fait la circulation de l’énergie, du ki, dans tout le corps. On peut imaginer les méridiens comme l’autoroute de l’énergie qui relie les points d’acupuncture.

Pour l’essentiel, retenez qu’il existe une diversité d’énergies en fonction des différentes activités physiologiques et des situations organiques telles que :

  • Yuan Qi : énergie originelle enracinée au niveau des reins, dont la correspondance occidentale serait le code génétique.
  • Wei Qi : énergie défensive du corps distribuée par le poumon et qui se constitue progressivement tout au long de l’enfance.
  • Zong Qi : énergie acquise et produite à partir d’énergies externes telles que l’énergie de l’air (Qing Qi) captée par le poumon et l’énergie des aliments (Gu Qi) transportée par la rate. La synthèse de ces deux énergies se situe au milieu de la poitrine et sa fonction principale est d’apporter l’impulsion et de contrôler la régularité du rythme cardiaque.

J’ai choisi ces trois exemples dans le but de vous faire comprendre la diversité et l’importance de l’énergie et de son mouvement dans le corps humain. Mais sachez qu’il en existe bien d’autres – et pas de moindre importance – rentrant dans le fonctionnement de notre splendide machine interne.

nergie vitale - Energie Chi (Qi) : comment développer et maîtriser son chi

5. Comment apprivoiser l’énergie (le chi) ?

L’énergie, vous l’avez compris, c’est la vie. Une vie qui se transforme à chaque instant et qui s’amenuise jusqu’à ce qu’un jour, cette force cesse de nous animer pour nous quitter définitivement.

C’est ce processus que nous souhaitons maîtriser afin de repousser le moment de notre mort et profiter au maximum d’une vie sans trop de maladie et de souffrance. Le vœu de nombreux vivants est de mourir le plus tard possible et de préférence en pleine santé.

Pour les plus ambitieux, ne plus mourir ce serait se libérer du concept de « Dieu ». Je suis éternel, donc je suis Dieu.

Particulièrement pour ces derniers, voici une petite phrase de Yoka Genkaku :

La naissance, la vie et la mort sont des formes du même océan, l’infini océan cosmique de la vacuité. Telle est notre véritable nature…

a. Vivez en harmonie

Le premier est de contrarier le moins possible notre programmation, notre énergie innée (celle qui nous a été léguée à la naissance). Pour ce faire, il convient de vivre le plus possible en harmonie dans un environnement sain.

Cela suppose de :

  • Respirer un air sain, le moins pollué possible, en s’abstenant de fumer.
  • Manger le plus sainement possible…
  • Pratiquer une activité prenant en compte le corps.
  • Savoir prendre le temps de se reposer.
  • Prendre du recul sur les évènements et ne pas cumuler de stress.
  • Penser aux autres et à soi-même positivement.
  • Faire ses choix en fonction de sa nature.
  • Ne pas calquer sa vie sur des modèles qui ne nous correspondent pas.
  • Prendre le temps de méditer. 

méditer 1 - Energie Chi (Qi) : comment développer et maîtriser son chi

b. Méditez

Oui, Méditer ! Lorsque vous méditez, l’énergie circule plus librement. La posture, la respiration ainsi que l’attitude mentale favorisent une circulation juste de l’énergie, en particulier au sein de deux merveilleux vaisseaux (circuits énergétiques réservoirs de yin et de yang) que sont le Ren maï et le Du maï. En pratiquant la méditation, vous rétablissez une bonne circulation de la tête au périnée.

D’autres pratiques permettent également de rétablir une circulation juste comme le Qi Qong, le Tai Chi Chuan, le yoga (même si cette discipline n’emploie pas le même vocabulaire (on parle de chakras et non de points sur des méridiens mais des similitudes sont notables.)

Une pratique énergétique favorise dans tous les cas une meilleure santé.

Dans mes formations concernant la méditation, j’aborde plus en détails cette respiration énergétique. J’espère que vous avez pris plaisir à lire cet article, il m’a été suggéré par les questions que j’ai pu collecter lors de mes consultations.

J’espère avoir répondu à vos principales interrogations et surtout n’hésitez pas à m’en soumettre davantage dans vos commentaires. C’est avec plaisir que je tâcherai d’y répondre.

Au plaisir de vous retrouver sur le blog et derrière les portes de l’Académie Tangram pour apprendre à méditer.

Christophe

12 Commentaires
  1. L hénoret

    Bonjour! Merci pour votre article concernant l énergie. C est un théme qui m intéresse et que je souhaiterais connaître plus en détail. Cet article est déjà une approche du grand pouvoir et principe de l énergie.

    Réponse
    • Christophe Lorreyte

      Bonjour et merci de l’intérêt que vous portez à cet article.Il constitue une première approche du Qi. Si vous le souhaitez, vous pouvez approfondir ce sujet et commencer à le mettre en pratique en lisant la seconde partie dont voici le Lien : https://christophe-lorreyte.fr/l-intention-secret-de-lenergie/
      Je vous souhaite une bonne lecture et à très bientôt pour de nouveaux commentaires.

      Réponse
  2. Digital Branding

    WAW Super article vraiment merci beaucoup Christophe! article très intéressant et détaillé. Notre équipe digital marketing à utilisé votre article comme référence dans notre agence pour mieux aider les collaborateurs à sentir mieux dans le travail. On veut plus d’articles surtout pour aider les professionnels dans leurs vies quotidienne, Bonne continuation.

    Réponse
    • Christophe Lorreyte

      Merci pour ces compliments. Je suis honoré de savoir que mon article a servi à toute une équipe. Plusieurs articles sont postés chaque semaine, vous y trouverez certainement de bonnes ressources.

      Réponse
  3. Magnien

    Merci 🙏un article très agréable à lire et cela confirme ce que je ressens, merci pour l’apprentissage.
    🍀✨

    Réponse
    • Christophe Lorreyte

      Merci beaucoup pour ce partage. A bientôt Magnien

      Réponse
  4. YVES

    Bonjour,
    Merci pour votre article très instructif et de rare qualité.
    Est il possible que la pratique de la méditation debout et plus généralement une pratique non adéquate du ki gong { non équilibré par exemple} soit dangereuse ?
    Du type désordre respiratoire et faiblesses aléatoires ?

    Un grand merci si vous pouvez me renseigner même succinctement.

    Réponse
    • Christophe Lorreyte

      Bonjour Yves et merci pour l’accueil que vous faites à mon article.
      Concernant la posture debout dont vous parlez (la posture de l’arbre dite posture du pieu Zhan Zhuang), comme tout travail énergétique, si elle n’est pas pratiquée avec les précautions d’usage, cela peut effectivement créer des symptômes désagréables, voire dangereux. Je vous invite à lire mon petit livre “les dangers de la méditation” que vous avez dû télécharger au moment de votre inscriptions à ma newsletter.
      Toutefois, avant de pratiquer un diagnostic et de s’orienter vers une cause posturale, il est préférable d’écarter toute pathologie par quelques examens médicaux, notamment si les symptômes perdurent après l’arrêt de cette forme de méditation.
      Certains pratiquants du Da Cheng Chuan qui pratiquent essentiellement la posture Zhan Zhuang peuvent compenser des états limites et présenter des symptômes psy.
      Le travail de l’énergie n’est pas anodin…

      Réponse
    • Nicolas

      Bonjour merci pour cette article qui a répondre à quelque une de mes question le problème c’est que j’ai 15 ans et donc je rêve beaucoup ducoup je voulais savoir s’il est possible de canaliser de l’énergie externe afin de se rendre plus fort et est ce possible de canaliser l énergie juste dans une seul partie de notre corp

      Réponse
      • Christophe Lorreyte

        Bonjour Nicolas,
        Tu peux renforcer ton corps en respectant une bonne hygiène de vie (bon sommeil, manger sainement et en quantité raisonnable, prendre du recul sur les événements et pratiquer la méditation ainsi que des activités physiques). Une vie harmonieuse sur du long terme avec parfois des écarts pour contenter ta jeunesse.
        L’énergie se travaille en interne, ne la cherche pas à l’extérieur. Cultive-la par des exercices de Qi Qong et de méditation et par une bonne hygiène de vie et ensuite tu apprendras par la force de l’intention à la diriger où tu voudras. Dans mes formations, je propose un module de cours entier sur le travail de l’énergie et mes élèves apprennent à la canaliser.
        Bien à toi et bonne recherche

        Réponse
  5. Loup rouge

    Bonjour.
    Je voulais savoir si il était possible de contrôler son énergie comme dans les mangas ou fictions, ou bien de l’associer à un élément ? Je sais que cette question pourrait paraitre idiote mais je me la pose depuis longtemps.
    Merci encore.

    Réponse
    • Christophe Lorreyte

      Bonjour,
      Avec le travail de la méditation, du lâcher prise sur l’ego et de l’intention, vous pouvez être en osmose avec l’énergie.
      L’énergie est la source de vie de toute chose, il y a donc une véritable connexion lorsque l’on en prend conscience par la pratique de la méditation.
      Merci pour votre question

      Réponse
Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.