Méditer en toutes circonstances facilement

par

Méditer en toutes circonstances, voilà un aspect important et souvent négligé par ceux qui souhaitent apprendre à méditer.

Grâce à cet article vous saurez comment méditer quel que soit le lieu, le moment ou votre situation.

 

Comment méditer lorsqu’on voyage ?

Lorsque vous méditez au quotidien et que vous devez vous déplacer, arrive parfois la crainte de rompre avec un rituel qui vous équilibre. La perspective de sortir de sa zone de confort et de vivre de nouvelles expériences, même agréables, peut alors vous paraître déstabilisante.

N’ayez aucune crainte, la méditation est au-delà d’un lieu et l’habitude de la pratique vous facilitera l’adaptation. L’esprit de la méditation est impermanence et créativité, il vous suffira d’adapter votre pratique à votre nouvel environnement.

Il existe en effet quelques techniques faciles à mettre en place pour méditer lorsqu’on voyage.

Une fois que vous connaîtrez ces techniques plus rien ne vous arrêtera. Un sac à zafu, votre coussin à l’intérieur et vous voilà paré pour explorer d’autres lieux !

 

Comment méditer en plein air ?

Méditer en pleine nature pour profiter des sensations qu’offrent les éléments naturels peut procurer un grand plaisir.

Toutefois, quelques précautions sont nécessaires pour parer à toute éventualité et mettre toutes les conditions favorables de votre côté.

Eh oui, méditer en plein air s’apprend.

En effet, lorsque vous décidez de sortir de votre cadre habituel qui est constitué d’un plancher et d’un toit qui vous isolent, vous devrez vous adapter à un environnement, certes agréable, mais en revanche plein de surprises.

Prévoyez au minimum une petite bâche en plastique pour vous isoler du sol et un vêtement qui recouvre en partie vos membres.

Avant de vous installer, regardez bien autour de vous, soyez présent à votre nouvel environnement afin d’en profiter pleinement sans avoir à vous inquiéter de ce qui pourrait vous arriver pendant votre séance de méditation.

 

Comment méditer en couple ?

Méditer en couple présente de nombreux avantages. Cela permet entre-autres de partager et de cultiver une pratique qui favorise la compréhension, l’amour de l’autre et la tolérance, valeurs essentielles pour construire durablement une relation saine et équilibrée.

Pour que cette pratique se déroule dans de bonnes conditions, il faut bien sûr en premier lieu que les deux parties soient consentantes, qu’il s’agisse réellement d’une envie commune et pas du désir de l’un des deux partenaires de faire rentrer l’autre dans sa pratique.

Ensuite, en second lieu, vous devrez accepter que les deux parties aient des rythmes et des attentes différents.

Et en troisième lieu, de ne pas idéaliser la pratique lorsque celle-ci n’est pas toujours appliquée dans le quotidien.

Voici les trois premières précautions à bien avoir en tête avant de commencer la pratique en couple. Cela vous évitera bien des déboires.

 

Comment méditer seul ?

Afin d’acquérir l’état d’esprit nécessaire pour méditer seul et ne pas faire fausse route, il vous faudra redoubler d’une extrême vigilance.

En effet, méditer seul implique que vous êtes le seul maître à bord et que vos erreurs ne pourront être évitées que si vous avez les bonnes informations. Il est donc d’une haute importance de choisir une formation sérieuse qui propose de vous évaluer afin de déterminer votre degré d’avancement et de vérifier si vous empruntez la bonne direction.

Méditer seul ne signifie pas que vous n’avez pas d’apports extérieurs. Il serait idiot de réinventer la roue alors que des personnes ont déjà parcouru le chemin et peuvent vous guider en retour.

En revanche, à titre personnel vous devez cultiver la remise en question et prendre conscience rapidement de vos erreurs afin d’y remédier et progresser sur la voie.

La persévérance et la régularité doivent également faire partie de vos atouts afin d’inscrire votre pratique dans le registre de vos habitudes.

 

Comment méditer le matin ?

Le matin est certainement, pour la plupart des méditants, l’un des meilleurs moments de la journée pour méditer. Le matin marque le début d’un cycle et conditionne la journée à venir.

C’est pourquoi, si votre emploi du temps vous le permet, je vous conseille la méditation matinale. Je rappelle toutefois qu’il est préférable de méditer à un autre moment de la journée si vous ne pouvez pas méditer à l’aube plutôt que de ne méditer dans ces conditions optimales qu’une seule fois par semaine.

Voici quelques conseils pour méditer le matin :

Tout d’abord, essayez de ne pas vous coucher trop tard et installez votre zafu dans un lieu où vous n’allez pas réveiller l’un de vos proches.

Fixez-vous des horaires réalisables en fonction de votre agenda et également une limite de temps à ne pas dépasser. Car méditer ne doit pas perturber la continuité de votre journée. Courir le restant de la journée pour rattraper votre retard n’est pas le but recherché…

 

Pour aller plus loin…

Une fois que vous maîtrisez la pratique méditative et que vous adoptez l’esprit de la méditation, apprendre à méditer en toutes circonstances constitue l’étape suivante.

De plus, apprendre à méditer en toutes circonstances est un bon moyen pour arriver à méditer tous les jours.

Mais au-delà de la méditation à proprement parler, il peut être intéressant d’apprendre à appliquer l’esprit de la méditation dans son quotidien.

 

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 Leçons de Méditation

Articles en vidéo

Conférence “Initation à la méditation”

Ebook “Comment méditer en évitant les erreurs”

Pin It on Pinterest