fbpx

Comment méditer dans son quotidien ?

par

 Si beaucoup se contentent de maîtriser les techniques de méditation, réintroduire la méditation dans son quotidien fait également partie de l’apprentissage de la méditation

 

1. Apprenez à cuisiner consciemment

Parmi les tâches du quotidien qui reviennent constamment, cuisiner est à la première place. Alors plutôt que d’en faire une corvée dans laquelle on a l’impression de perdre son temps, utilisez la cuisine comme une application directe de la méditation.

L’acte de cuisiner, mis en rapport avec votre pratique méditative, peut devenir l’occasion rêvée pour réaliser la conscience du moment présent et développer sa créativité.

L’esprit d’ouverture donne naissance à la créativité et la concentration sur le moment présent vous apporte l’attitude juste pour la réaliser.

En cuisinant consciemment vous pouvez faire de chacun de vos repas une méditation active.

 

2. Méditez lors de vos tâches ménagères

Faire le ménage est une belle illustration de l’impermanence. Il vous faudra renouveler l’opération sans cesse pour maintenir un espace propre.

Cependant, il est possible d’appliquer l’esprit de la méditation à vos tâches ménagères.

Lorsqu’une tâche vous ennuie, deux choix s’offrent à vous :

  • Vous évader par la rêverie
  • Profiter de l’occasion qui s’offre à vous pour prendre conscience du moment présent

Exercer ses tâches ménagères en les fuyant, c’est par exemple écouter de la musique pour rendre la tâche moins pénible, c’est également s’extraire de l’action en rêvassant à tout autre chose. En résumé, c’est fuir l’impression subjective d’une action jugée désagréable.

Mais lorsque nous comprenons que l’important ne réside pas dans l’action elle-même, mais dans la manière dont nous l’exécutons, nous nous ouvrons sur l’esprit de la méditation.

Chaque geste exécuté consciemment, non seulement est plus efficace car il est débarrassé de tous les parasites extérieurs, mais l’acceptation de la tâche en elle-même permet de ne pas générer de pensées et d’émotions négatives.

Faire le ménage devient alors un acte juste et parfait comme celui de méditer.

 

3. Méditez grâce aux arts martiaux

L’apprentissage des arts martiaux, traduit par les arts de la guerre, est en période de conflit un atout supplémentaire pour rester en vie.

En revanche, de nos jours, en cette période de paix relative, les arts martiaux sont envisagés davantage comme un outil de développement personnel.

Ils permettent de travailler sur soi et d’amener le pratiquant à davantage de maîtrise et de calme.

La méditation, quant à elle n’a pas de but en soi. En effet, elle permet le détachement de l’ego et le lâcher-prise sur le résultat.

Cependant la méditation peut sous certaines conditions faire partie intégrante des arts martiaux.

Allier les deux pratiques est remarquable car cela permet d’élever l’art martial à un autre niveau de pratique, de le sublimer.

Comme la flèche décochée qui atteint le centre de la cible sans que l’ego n’intervienne, l’action pourra s’exécuter de manière juste et parfaite.

 

4. Méditez à travers l’Ikebana

L’ikebana est l’art d’arranger les fleurs. Il répond à des codes spécifiques et se pratique dans l’esprit de la méditation.

Chaque composition florale invite à la contemplation.

L’esprit de la méditation participe à cette pratique à la fois esthétique et proche de la nature.

Ici, les compositions sont simples, débarrassées du superflu et reflètent l’intériorité de la personne qui les compose.

Le caractère éphémère de cette pratique met également en évidence le principe d’impermanence de toute chose et le non-attachement à l’action.

Pratiquer cet art floral est une méditation active qui englobe en tout point les concepts de la méditation.

 

5. Le Mandala, symbole de l’impermanence

Symbole ancestral né de l’hindouisme, le Mandala est passé d’un puissant outil de méditation au quotidien à un outil de détente et de concentration grâce aux « mandalas à colorier ».

Car si dans le bouddhisme la confection du mandala est une pratique facilitant l’accès à l’éveil, il est en Occident bien plus lié à une thérapie de Pleine Conscience qu’à un véritable outil de méditation.

Cependant, il est possible de réintégrer l’esprit de la méditation véritable dans la fabrication d’un Mandala.

En effet, à l’origine, cet outil permet la compréhension d’un concept fondamental : l’impermanence.

On conçoit effectivement qu’à travers ce travail minutieux et laborieux voué à la destruction l’important n’est jamais le résultat, puisque celui-ci est toujours imprévisible.

C’est pourquoi il est si intéressant de s’intéresser à l’évolution de tels symboles

Par la compréhension du mandala et de son histoire, vous vous offrez la possibilité d’expérimenter bien autre chose qu’un simple moment de relaxation passager dû à une séance de coloriage

 

Pour aller plus loin…

Réintroduire l’esprit de la méditation dans son quotidien est un excellent moyen pour arriver à méditer tous les jours.

Cependant, la pratique de la méditation est essentielle pour vraiment incorporer les concepts de la méditation et ne pas rester en surface.

Si vous avez envie de changer vos habitudes, je vous conseille de découvrir de nouvelles techniques pour méditer en toutes circonstances.

Découvrez le livre de la Méditation Tangram et partez à le rencontre de la véritable nature
0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Formation gratuite "7 leçons de méditations"

Pour trier le vrai du faux et améliorer sa pratique (+ accès au "coffre-fort du méditant")

Extrait d'une Initiation à la méditation

Pour découvrir la méditation et sa pratique à travers une vidéo explicative

"Comment méditer en évitant les erreurs"

Pour apprendre à méditer sérieusement et éviter les erreurs que font la majorité des débutants

Annuaire des coachs de méditation Tangram

Pour trouver des cours près de chez soi

[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]