Cout Du Tabac – Christophe Lorreyte.fr

Pour quelles raisons devez-vous arrêter de fumer ?

 

Le tabagisme est responsable de maladies gravement handicapantes. Cependant, cela ne s’arrête pas là, il existe d’autres raisons pour lesquelles vous devez arrêter de fumer. Dans cet article, nous verrons à quel point la consommation quotidienne de tabac peut être nuisible.

1 – Fumer est une perte d’argent

pub bienfaits de la cigaretteTout dépend de votre consommation de cigarettes quotidienne, mais les paquets coutent aujourd’hui chers (et couteront de plus en plus chers) et peuvent vous faire perdre jusqu’à plusieurs centaines d’euros par mois pour les plus gros fumeurs.

Bon à savoir : Selon une décision du Gouvernement prise en 2017 en France, le paquet de cigarettes coutera 10 euros d’ici 2020.

A raison de 10 cigarettes par jour, soit 1 paquet tous les 2 jours, le budget mensuel d’un fumeur sera donc de 155 €. S’il fume 1 paquet par jour, son budget passera à 310 € par mois. Si l’on extrapole ce chiffre sur une année, on obtient la coquette somme de 3 720 € ! Et à raison d’un paquet par jour durant une vie (environ 50 ans de tabagisme) 182 000 €. Quoi ? Une maison !

2 – Fumer est une source de stress

pub bienfaits de la cigaretteLe tabagisme provoque un véritable sentiment de dépendance et génère inutilement un stress quotidien. Si vous ne pouvez pas fumer durant la journée (du fait d’une réunion ou d’un empêchement), l’angoisse peut être très forte. De même, se rendre compte le dimanche matin que l’on n’a plus de quoi fumer peut rendre la journée insupportable. Cela devient vite invivable pour soi, mais également pour l’entourage.

On sait que les fumeurs sont enclins à consommer du tabac en période de stress. Lorsque l’on mesure leur niveau d’anxiété, on se rend compte qu’il diminue après avoir fumer (Céline Goffette, sociologue à Sciences Po et auteur d’une thèse sur le tabac en 2012). La chercheuse souligne néanmoins “que si on lie souvent le tabac aux conditions de travail, les plus grands consommateurs restent les chômeurs“. En France 33% des actifs fument contre 50% des personnes sans emploi. Ce qui est dû “à l’anxiété liée à la précarisation financière mais aussi à l’absence de lien social que l’on peut avoir dans une entreprise, au fait de ne plus être exposé à l’interdiction de fumer ou encore à l’absence d’actions de prévention que l’on peut avoir sur le lieu de travail“, conclut-elle.

3 – Fumer peut atteindre votre image et n’est plus à la mode

pub bienfaits de la cigaretteLe tabagisme peut également avoir des effets néfastes sur l’image que vous véhiculez. Vous avez une haleine de tabac froid toute la journée et c’est cette même odeur qui imprègne vos vêtements (sans compter qu’avec le temps, le teint devient gris et les dents et doigts jaunissent). Nombreuses sont les personnes qui, du fait de problèmes liés aux bronches, en cas allergies ou d’asthme ont du mal à rester en présence de fumeurs. Qui plus est, c’est également difficile pour n’importe quel non-fumeur car l’odeur dégagée par une personne imprégnée de tabac est très gênante.

Fumer en public est aujourd’hui considéré comme un acte de faiblesse. Le fumeur se heurte au regard des autres. Il est regardé désormais comme irrespectueux car il sort fumer, même pendant les repas. Le tabac véhicule une mauvaise image. Le fumeur se sent « pestiféré » et doit affronter les attitudes moralistes de certains non-fumeurs. Fumer devient alors un poids.

4 – Fumer provoque un tabagisme passif

pub bienfaits de la cigaretteMême en étant attentif, il y a forcément des moments où vous fumez au même endroit que votre conjoint(e) ou vos enfants. Les méfaits du tabac peuvent également atteindre la santé des personnes qui respirent la fumée que vous expirez. C’est ce qu’on appelle le tabagisme passif.

La fumée de tabac contient plus de 4000 substances chimiques parmi lesquelles la nicotine, des irritants, des produits toxiques (monoxyde de carbone…) et plus de 50 substances qui peuvent provoquer ou favoriser l’apparition de cancer. La fumée est donc extrêmement nocive pour le fumeur mais elle l’est également pour le non-fumeur qui respire la fumée de cigarette répandue dans l’atmosphère.

Qui plus est, n’oubliez pas que vous donnez l’exemple à vos enfants, qui pourraient être tentés de fumer plus tard pour faire « comme papa / maman ». De plus, vous ne serez alors pas assez bien placé pour leur faire la morale.

5 – Fumer est une perte de temps et nuit à la productivité

le travail et la cigaretteSelon le pneumologue Bernard Dautzenberg, président de l’OFT (Office français de prévention du tabagisme), les gros fumeurs auraient besoin de 80 minutes de pause cigarette par jour, ce qui représente de nombreuses pauses dans une journée de travail mais également une interruption de la concentration et la productivité. Ainsi, la pause cigarette permet peut-être d’alléger ses journées, mais elle vous rend potentiellement moins efficace sur le long terme.

La popularité de la série Mad Men, où les personnages fument sans cesse, nous rappelle l’époque où la cigarette avait un coté chic et faisait intégralement partie de la vie de bureau. Mais depuis le 1er janvier 2007, il est interdit de fumer sur son lieu de travail. N’en déplaisent à ceux qui sont certains que le tabac améliore leur efficacité. En fait, le fumeur ne fume pas pour se concentrer mais pour ne pas se laisser distraire par le manque de nicotine.

Même si Sigmund Freud affirmait que le tabac stimulait le travail intellectuel, la plupart des études ne vont pas vraiment dans le sens du père de la psychanalyse. Plusieurs travaux ont en effet démontré que la productivité des fumeurs n’est pas supérieure à celle des non-fumeurs. En 2006, l‘Oxford University Press a travaillé sur un total de 646 fumeurs dont 86 % fumaient au travail. Les auteurs de cette étude estimaient alors la perte de productivité à 597,5 heures de travail par an (64 minutes par jour) en retenant 10 minutes de pause par cigarette consommée.

Fumer nuit gravement à votre productivité !

Conclusion

infirmière fumant une cigaretteEh oui ! A bien y réfléchir, voici des arguments qui consolident votre désir d’en finir avec cette addiction.

Si vous avez d’autres apports, n’hésitez pas à me les communiquer dans vos commentaires. Vous contribuerez à l’amélioration générale de la santé.

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  • 18
  •  
  •  
  • 228
  • 162
  •  
  •  
  • 178
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.