Gluten 2

Régime sans gluten ou avec gluten ?

Nécessité ou effet de mode, le régime sans gluten a de plus en plus d’adeptes ! Les étiquettes indiquant la mention “sans gluten” fleurissent dans les rayons des supermarchés. Certains restaurants ont même banni le gluten d’une partie de leur carte ! Mais à qui s’adresse ce régime d’un genre nouveau, et en quoi consiste-t-il exactement ?

Manger sans gluten, ça consiste en quoi ?

orgeLe gluten est majoritairement présent dans certaines céréales comme le blé, l’orge, l’avoine ou encore le seigle, et le supprimer de l’alimentation peut vite devenir un véritable casse-tête !

Chaque régime a ses contraintes, et le régime sans gluten ne fait pas exception à la règle. Exclure les céréales de son alimentation peut sembler simple au premier abord, mais c’est en réalité beaucoup plus compliqué qu’il n’y paraît !

Les céréales sont présentes dans la quasi-totalité des aliments, et les supprimer implique un changement radical des habitudes alimentaires. Pour commencer, il faut se mettre à cuisiner pour être sûr des ingrédients que l’on va utiliser !

Au revoir plats préparés (ce qui est d’ailleurs une bonne nouvelle) qui contiennent souvent de la farine de blé, et place aux casseroles ! Le blé, l’avoine, l’orge et le seigle sont également présents dans le pain, les gâteaux, les pâtes, mais aussi dans la charcuterie, la bière et certains bonbons.

Adopter la mode “no-glu” demande donc quelques efforts, mais le phénomène prenant de l’ampleur, il est de plus en plus facile de se procurer des produits sans gluten.

Les aliments interdits dans un régime sans gluten

bière charcuterie vs glutenLe pain, les pâtisseries, les pâtes, les céréales telles que le blé, l’orge, l’avoir ou le seigle sont à bannir.

On oublie aussi la charcuterie, les plats industriels, les chips, la bière et les fruits secs ! 

 

Les aliments à favoriser dans un régime sans gluten

Quels aliments privilégier ?

Les aliments 100% sans gluten :
framboises

– Les fruits frais (mais aussi en compote ou en jus) et les légumes frais, non cuisinés, achetés bruts.corbeille de fruits

 

– La pomme de terre, la patate douce, l’igname ne contiennent pas de gluten et sont une bonne alternative aux pâtes.

poisson frais– La viande et le poisson bruts sont sans gluten, mais méfiez-vous des préparations panées, en sauce, marinées, etc., qui en contiennent généralement.
– Les laitages basiques sont également sans risque : yaourt, fromage blanc, lait, fromages affinés traditionnels (camembert, comté, etc.). 
riz

– Le riz, le quinoa, le sarrasin et le maïs peuvent remplacer les céréales qui contiennent du gluten (blé, avoine, etc.). On utilise leurs farines et semoules pour réaliser le pain, les biscuits et les pâtes.

– L’huile, le beurre, le sucre, le miel et la confiture sont dépourvus de gluten.

 

L’intolérance au gluten :

Cette protéine est présente dans la très grande majorité de aliments que nous consommons. Certaines personnes sont plus ou moins intolérantes au gluten.

Deux types de consommateurs :

  • Les personnes sensibles au gluten :  sa consommation peut entrainer certains désagréments comme des désordre intestinaux, des nausées, des maux de tête ou des problèmes musculaires. Dans ce cas, un régime sans gluten sur une courte période permettra de reprendre le dessus. 
  • Les intolérants « permanents » atteint d’une maladie cœliaque. Cette forme « d’allergie » peut entrainer des conséquences graves si la personne atteinte consomme même une infime quantité de gluten. Dans ce cas, il faut donc suivre un régime sans gluten strict et permanent.

Le régime sans gluten était le seul traitement existant pour les personnes cœliaques avant de devenir un phénomène de mode. Si ces intolérants au gluten en consomment, ils peuvent ressentir de fortes douleurs abdominales, des problèmes de digestion, un manque d’énergie, ou encore développer des maladies osseuses ou de l’anémie.

Pour ces personnes, le gluten est donc devenu l’ennemi santé numéro un, et le supprimer de leur alimentation, même si cela peut être très contraignant, est une nécessité.

 Quels sont les effets du régime sans gluten sur la santé ?

Les bienfaits du régime sans gluten sont indéniables concernant les personnes souffrant de maladie cœliaque, puisque tous leurs troubles disparaissent. Pour les autres, cela permet de manger plus sainement, de manière plus équilibrée et de découvrir de nouveaux produits. On (re)découvre le sarrasin, le quinoa, le riz, le millet, tous les légumes secs (pois chiches, haricots, lentilles) et leurs dérivés : flocons, farines de châtaigne, etc.

Le fait de manger davantage de fruits et de légumes et de supprimer le pain, les pâtes, les sucreries et les plats préparés entraîne généralement une perte de poids. Ceci est surtout dû au changement d’habitudes alimentaires.

D’après les différentes études menées, le régime sans gluten ne présente aucun danger pour la santé, à condition qu’il ne soit pas associé à d’autres régimes restrictifs pouvant créer des carences pour l’organisme.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  • 9
  •  
  •  
  • 204
  • 162
  •  
  •  
  • 178
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.