Répartition Alimentaire – Lorreyte

Episode II – Comment bien répartir votre alimentation ?

Dans ce deuxième épisode, je vais vous parler de la répartition journalière de vos aliments.

Attention :

Une petite mise en garde tout de même. Je vous livre ici des conseils généraux qui fonctionnent pour un grand nombre d’entre nous et qui s’adaptent à notre société de consommation occidentale. Il ne s’agit en aucun cas d’une réalité universelle immuable. Ainsi que je l’ai dit dans l’épisode I, s’alimenter doit être vu au cas par cas et dans un contexte donné. Nous pouvons malgré tout en tirer quelques grandes lignes que vous pourrez appliquer afin d’améliorer votre santé au quotidien.

La pyramide de répartition alimentaire :

Commençons par citer un dicton populaire que j’ai entendu à Shangaï :

Pour conserver ou recouvrir une bonne santé : Vous devez manger comme un roi le matin, comme un prince le midi et comme un mendiant le soir.

Eh oui, à bien y réfléchir, cela parait logique.

Le matin, lorsque vous vous réveillez, vous avez passé à peu près 12 heures sans vous nourrir, soit la moitié d’une journée, 12 heures qui vous séparent de votre diner. Si en plus vous ne mangez pas le matin ou très peu, que se passera-t-il ?

Vous allez prolonger votre diète de 5 heures, soit 17 heures sans manger, 17 heures sans carburant. Waouh ! Après vous vous étonnez d’avoir des baisses de forme dans la matinée ! Vous êtes tout bonnement sous-alimenté donc vous fatiguez.

Moi, vous voyez, je ne prendrais pas un avion qui n’a pas assez de kérosène pour faire son voyage. J’aurais trop peur d’exploser en vol ou de devoir me poser n’importe où. Lorsque vous sautez le petit déjeuner c’est le risque que vous prenez.

La diète de 17 heures :

Nous avons dit 17 heures sans manger donc, sur une journée, il vous reste 7 heures pour repartir vos besoins quotidiens. Vous déjeunez à la va vite entre midi et 13 heures et, pour compenser, vous dinez copieusement entre 19 et 20 heures.

Réaction du corps :

Comment croyez-vous que votre corps va accueillir cette surcharge alors qu’il était à vide ?

Il va stocker. Eh oui, stocker, car le soir le métabolisme est déjà ralentit pour se mettre dans une fonction sommeil. Qui plus est, il va accumuler pour faire face au manque d’énergie qu’il rencontrera le lendemain. C’est ainsi qu’en mangeant davantage le soir et en ne mangeant presque rien le reste de la journée, vous finissez par stocker des kilos superflus. Cela, juste parce que vous avez pris une mauvaise habitude que vous ne remettez pas en question, juste parce que vous pensez que vous ne pouvez pas faire autrement. Parce que… parce que…vous avez dix mille mauvaises raisons et fausses excuses. Alors qu’il vous suffit d’essayer -pas de me croire, non- mais de faire votre expérience, éclairé par de nouvelles informations.

Moi je n’accepte une idée que lorsque je l’ai validée par moi-même, lorsque j’en ai fait l’expérience et constaté que cela fonctionne. Je ne veux pas perdre mon temps avec ce qui ne marche pas.

C’est ainsi que l’on avance. Par petites touches, tous les jours on devient un peu plus ce que l’on souhaite.

La répartition alimentaire idéale :

  • 40% pour le petit déjeuner
  • 30% pour le déjeuner
  • 10% pour éventuellement un encas
  • 20% pour le diner.

Voilà une belle pyramide de répartition alimentaire pour optimiser votre santé.

Mais entre l’idéal et votre réalité il y a fréquemment un gouffre. En général, la pyramide a souvent la tête en bas, c’est-à-dire petit déjeuner insignifiant, déjeuner rapide mais plus copieux, grignotage de retour de travail et repas convivial trop copieux avec la famille. Vous vous reconnaissez là ?

Donc pour changer votre poids et surtout votre vitalité, inspirez-vous de l’idéal.

Action :

  1. Commencez par manger davantage et mieux le matin.
  2. Ne sautez jamais un repas, ni le petit déjeuner ni le déjeuner. Pour le déjeuner, par expérience je m’adresse surtout aux professions indépendantes comme les coiffeuses qui prennent des clients entre midi et deux mais également aux personnels du bâtiment qui font des journées continues, soit pour finir plus tôt, soit pour finir d’autres chantiers. Arrêtez-vous, même dix minutes, mais mangez le midi. C’est trop important. Sinon vous finirez par payer le prix fort d’une mauvaise hygiène de vie.
  3. Et le soir cool, diner light, pas trop copieux. Vous allez dormir après donc pas besoin de charger le métabolisme !

Préparez des repas moins gras, moins caloriques. Vous verrez qu’après quelques semaines de cette réforme alimentaire, vous gagnerez en énergie et en vitalité.

Alors allez-y, n’hésitez pas et vous verrez, qu’essayer une bonne habitude, c’est l’adopter. Si vous n’avez qu’une seule image à retenir de tout cela, c’est la pyramide.  Encore une fois, c’est la base, après cela, nous pourrons nous interroger sur ce que vous devez ou ne devez pas manger. Mais avant tout, le plus important est d’intégrer cette pyramide.

Prologue :

Et comme le disait (soi-disant) le père de la médecine Hippocrate :

Que ton aliment soit ta première médecine !

Et bien sûr j’ajouterai : que la force soit avec toi !

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  • 246
  • 110
  •  
  •  
  • 80
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.