Bouddha Eveil

Pratiquer le Bouddhisme | 10 Conseils à Appliquer

Comme vous le savez, je propose une méditation laïque. Je pense cependant que nous pouvons nous inspirer de la philosophie bouddhiste comme d’un guide dans la recherche de notre équilibre de vie. Pratiquer le bouddhisme ne revient pas à respecter des règles à la lettre, les préceptes bouddhistes sont à étudier comme une sorte de manuel pour une vie harmonieuse. Je vous propose donc, dans cet article, 10 conseils pour pratiquer le bouddhisme au quotidien, de manière libre et en adéquation avec l’époque que nous vivons.

Introduction des 4 nobles vérités bouddhistes

Les 10 conseils que je vous propose sont une version moderne de la compréhension des 4 nobles vérités. Ces dernières suggèrent qu’en menant une vie juste et équilibrée nous pouvons apprendre à nous soustraire des souffrances humaines.

La première noble vérité est la simple reconnaissance que la souffrance fait partie intégrante de la vie humaine. La seconde souligne la cause de la souffrance humaine : le désir constant et l’attachement. La troisième affirme que nous pouvons nous défaire de nos souffrances en reconnaissant leurs causes et en changeant profondément. Enfin, la quatrième présente le chemin à suivre afin de se libérer de ces souffrances.

Ce chemin, appelé chemin octuple dans les textes bouddhistes, vise l’idéal spirituel par une transformation de nous-même, en profondeur. Il est constitué de huit aspects que nous devons développer progressivement au cours de notre vie. Les 8 aspects sont les suivants :

  1. La vision parfaite – la compréhension profonde de l’existence
  2. L’émotion parfaite – l’alignement de notre raison et de nos émotions
  3. La parole parfaite – l’usage d’une communication bienveillante, vraie et utile
  4. L’action parfaite – le maintien d’une éthique dans tous nos actes
  5. Les moyens d’existence parfaits – la pratique d’activités en adéquation avec nos valeurs
  6. L’effort parfait – le maintien d’un état mental favorable
  7. La prise de conscience parfaite – la pratique approfondie de la méditation
  8. La Samadhi parfaite – l’état d’éveil

Pratiquer le bouddhisme dans notre rapport au monde

1 . Se nourrir de manière éthique et responsable

Respecter la vie sous toutes ses formes est une notion primordiale de la philosophie bouddhiste. Sans aborder l’idée de végétarisme, il est important de prendre conscience de ce que nous consommons et de ce que cette consommation implique. Ainsi, apprenons à manger moins et à manger mieux. Privilégier les commerces responsables pour l’achat de produits animaliers – entre autres – est un geste dont la portée est multiple. Que ce soit pour votre propre santé, pour le respect des animaux comme pour l’environnement, voilà une action qui mérite que l’on s’y intéresse.

Voir aussi la vidéo Manger moins, manger mieux

pratique du bouddhisme

2 . Respecter la vie sous toutes ses formes

Vivre en harmonie avec notre environnement, c’est comprendre que tous les éléments qui le constituent ont un rôle à y jouer. Il faut bien l’avouer, la plupart d’entre nous a déjà tué un insecte qui nous tournait autour. Il est temps de mettre fin à cette habitude égoïste. Pour commencer, rappelons-nous que nous ne sommes, nous aussi, qu’un petite composante de notre écosystème. 

Lorsque nous décidons de tuer pour notre simple confort, nous sommes loin d’une harmonie avec notre environnement. Dans les cas de réels dangers, il s’agit d’une autre histoire. Mais la mouche, elle, a non seulement le droit de vivre, mais occupe des fonctions d’importance dans notre écosystème. Pensez-y…

3. Se débarrasser du superflu

Selon la philosophie bouddhiste, la plus grande cause de notre souffrance perpétuelle est l’attachement. Le concept d’attachement est large, mais attardons-nous à l’attachement au matériel dans notre vie quotidienne. S’entourer de trop nombreux objets inutiles alourdit notre rapport à l’existence. Il suffit de faire un tri de ces objets qui nous plombent l’existence sans hésiter à les offrir aux personnes qui en ont besoin pour connaître un sentiment de légèreté. Libérons-nous du trop pour nous ouvrir à davantage de liberté et consacrons plus de temps à notre vie « spirituelle ».

Voir la vidéo Faire le point sur sa vie en 10 minutes

Pratiquer le bouddhisme au quotidien dans notre relation aux autres

4. Apprendre à aider, apprendre à donner

La philosophie bouddhiste souligne qu’il est important d’être tourné vers l’autre pour être en harmonie avec notre entourage, mais aussi avec nous-mêmes. Il existe de nombreuses façons de donner ou d’aider : en s’engageant auprès d’une fondation, en écoutant ceux qui ont besoin d’une oreille attentive ou encore en posant régulièrement des gestes altruistes auprès de nos proches, de nos collègues ou même dans la rue.

5. S’abstenir de paroles méprisantes

Depuis notre tendre enfance, nous apprenons à poser un regard critique sur notre environnement. Si ceci nous permet de garder un certain recul sur les informations que nous recevons, cet esprit critique nous empêche souvent de voir les situations simplement pour ce qu’elles sont. Nous mettons donc chaque situation en rapport avec nos propres valeurs et systèmes de pensée. Dès lors qu’une situation sort du cadre de nos valeurs, nous sommes face à une contradiction qui se traduit par un réflexe de rejet. S’ensuivent alors – bien souvent –  des paroles de mépris à l’égard de cette situation. Posons-nous maintenant la question : que faisons-nous lorsque nous utilisons ces paroles de mépris ? Essayons-nous de comprendre la situation ou écoutons-nous notre égo en nous plaçant comme juge ? Une vision positive peut-elle naître de ces jugements ? Je vous laisse y songer…

Voir la vidéo Soyez un super gentil

6. Pratiquer la parole juste

La parole juste est une parole bienveillante, honnête et utile. Elle respecte ce que nous pensons réellement tout en étant respectueuse d’autrui. Afin de pratiquer la parole juste, nous éviterons d’alimenter des ragots ou encore de faire semblant d’adhérer à une idée. Il est également préférable d’éviter de parler sous le coup de l’émotion pour s’assurer que les mots que nous choisissons traduisent fidèlement notre pensée. La puissance de la parole n’est pas à prendre à la légère !

Voir la vidéo Comment mieux communiquer : l’art du reproche sans dispute

pratique du bouddhisme

7. Rendre leur liberté aux être aimés

L’amour véritable, c’est vouloir profondément le bonheur de l’autre. Les sentiments de possessivité et de jalousie ne sont que l’expression de notre propre égo. À travers ces derniers nous exprimons le besoin d’être aimé et non pas notre amour pour l’autre. Aimer réellement, c’est désirer que la personne aimée s’accomplisse de la manière qui lui convient. La plus belle preuve d’amour réside dans l’acceptation de la liberté de l’être aimé et non dans l’attachement excessif à cette personne. Pour commencer, réfléchissez à la cause réelle du sentiment de jalousie pour comprendre comment vous en débarasser. Ce sera un premier pas vers votre liberté et celle de la personne que vous chérissez !

Lire aussi l’article Changer le monde : l’amour aux commandes d’un nouveau mental

Pratiquer le bouddhisme dans notre rapport à nous-même

8. Être honnête avec nous-même

Comment connaître l’harmonie si nous ne regardons pas notre réalité en face ? Être honnête avec soi-même, c’est accepter nos propres pensées, même si elles diffèrent de celles de notre entourage. C’est aussi prendre réellement conscience de ce dont notre vie est faite. Devrions-nous manger plus sainement ? Arrêter de fréquenter une personne qui nous cause du tort ? Changer de travail pour nous réaliser pleinement ? Dans le cas où notre vie nous convient parfaitement, il faut aussi savoir être reconnaissant pour ce que nous avons

9. Lâcher-prise sur nos croyances

Notre éducation, nos études, notre environnement, notre entourage… beaucoup d’éléments sont à l’origine de nos croyances. Celles-ci agissent comme un filtre appliqué à notre regard sur le monde. Quelles qu’elles soient, nous devons prendre conscience d’un fait : elles sont le fruit de notre propre vie, avec tous ses paramètres spécifiques.

pratique du bouddhisme

Nous devons donc apprendre à relativiser nos croyances sans avoir peur de les confronter à celles des autres, mais surtout sans avoir peur d’en changer. S’attacher à une idée avec obstination revient à s’enfermer dans notre propre illusion et, ici encore, renoncer à l’harmonie.

10. Méditer !

Prendre le temps pour soi, sans aucun esprit de profit et accepter ce dont le présent est fait, c’est intégrer la Méditation dans sa vie. Ce conseil est probablement le premier à mettre en place dans votre quotidien puisqu’il permet d’appréhender l’existence avec plus de justesse et de clarté. Ainsi, tout dans votre vie vous paraitra beaucoup plus évident. En prenant le temps de se recentrer, on accède à sa véritable nature et agir en conséquence s’imposera naturellement.

À lire aussi : qu’apporte la méditation ?

Voilà 10 conseils pour améliorer votre vie en vivant en harmonie avec ce que vous êtes et avec votre environnement, les deux étant intimement liés. Pensez-vous pouvoir suivre ces 10 conseils dans votre vie actuelle ? Faites-moi part de vos impressions et de votre expérience en commentaires !

À voir aussi : Mon projet : construire le bonheur

méditation pour femme
Partager l'article
  •  
  •  
  • 44
  •  
  •  
  • 44
  •  
  •  
  •  
  •  
Cet article comporte 4 commentaires
  1. Françoise dit :

    Bonjour Christophe ,
    Merci une fois encore pour ce nouvel article qui éclaire sur la philosophie bouddhiste et la met à notre portée dans notre quotidien.
    Pour ma part depuis quelques mois j’ai déjà mis sans le savoir les 3 premiers conseils en application ,à la recherche d’un indicible changement intérieur et vis à vis de mon regard sur ce monde qui manque cruellement d’amour et de partage. Depuis j’ai découvert votre blog , votre manière constructive d’appréhender différents thèmes et surtout j’ai découvert la méditation . J’ai le sentiment que grâce à elle je pourrais intégrer les autres conseils progressivement dans ma vie actuelle plus aisément ; bien que le juste équilibre dans notre relation aux autres ne doit pas être facile à atteindre.
    Et pourquoi pas en changeant nous même peut être pourront nous changer le monde au moins à notre échelle ! Utopique ?
    Personnellement j’ai trouvé ce sujet très intéressant il m’a permis de combler un manque mais bien que vos explications soient claires j’ai au fond de moi l’envie d’approfondir pour y réfléchir encore ; est ce une mauvaise réaction ? est-il préférable de pratiquer la méditation depuis plus longtemps.Peut-être comblera t-elle d’elle même ce besoin ?
    Amicalement.

    1. Christophe Lorreyte dit :

      Bonjour Françoise,
      Pas de règle, vous pouvez approfondir. Toutefois vous devez vous affranchir du paradoxe qui existe entre le besoin de comprendre et le laisser faire. Seule la Méditation vous permettra de résoudre ce “köan vivant”. A vous d’établir la juste tension nécessaire à votre apprentissage.

  2. Busa Françoise dit :

    Merci Christophe pour vos conseils. . J’ai des difficultés à me concentrer durant la méditation. Mon esprit s’évade souvent. Pourtant je fais des efforts. Il est vrai que ma vie est brouillonne et que je ressasse ma solitude en tant que femme dit âgée. Et que je recherche la compagnie, malheureusement pas sincère. Les enfants ont leur vie et j’en prends conscience pour l’avenir. Les associations ne comblent pas ce manque car donner de sa personne comme je le fais, c’est donner avec le cœur ❣. Merci de me montrer le meilleur chemin. Peut-être en groupe m’aiderai.
    Merci 🙏 encore

    1. Christophe Lorreyte dit :

      Bonjour Françoise, laissez votre esprit libre d’aller où il veut. Ne le contraignez pas. Observez simplement les réflexions qu’il produit. Jour après jour, votre esprit se pacifiera et vous trouverez la paix intérieure. Si vous le souhaitez, vous pouvez rejoindre sur Facebook le groupe “Apprendre à méditer”. Il s’agit d’un groupe où chaque participant peut, s’il le souhaite, exposer son expérience et demander conseil.Christophe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.