La Grippe Christophe Lorreyte.fr

Alternative au vaccin contre la grippe (Le Berry Républicain 03/11/17)

Article paru dans le BERRY REPUBLICAIN le 3 novembre 2017

Par définition, il est important d’indiquer que la Médecine Traditionnelle Chinoise a pour vocation première la prévention des maladies. Ne dit-on pas en Chine qu’attendre d’avoir soif pour creuser un puit est une hérésie ? A l’instar de cet aphorisme, le comportement sanitaire le mieux adapté consiste à renforcer les défenses immunitaires de manière à ne pas laisser pénétrer ce qu’en Médecine chinoise nous avons pour habitude de nommer « pervers externes ». Sous cette dénomination nomenclaturale se regroupent entre autres : le vent, le froid, l’humidité ainsi que les virus, comme celui de la grippe, tant redouté dans nos périodes hivernales. Alors plutôt que de combattre la maladie (ce qui bien sûr est monnaie courante en occident), l’art de la Médecine Chinoise -vous l’avez compris- consiste à la prévoir.

lutter contre la grippeLe praticien qualifié et diplômé va, dans ce cas précis, établir un diagnostic énergétique selon des critères très précis, comme entre autres l’observation de la langue et la palpation des 12 pouls chinois se situant à proximité de l’artère radiale. Il élaborera à partir de ces informations un principe de traitement préventif. Il s’agit d’une médecine sur-mesure avec toujours une vue globale du patient et sans effets secondaires majeurs. Le dessein du thérapeute sera d’équilibrer et de fortifier la santé de son patient de manière à le prémunir des attaques hivernales. Il dispose pour cela de l’acupuncture et de la pharmacopée (Grande Dame de la Médecine Traditionnelle Chinoise).

attraper froidCertaines de ces formules ancestrales sont de puissantes alliées pour lutter en amont contre la grippe. Nous pouvons citer notamment : Yu Ping Feng San, littéralement « poudre de jade pour protéger du vent » . Cette formule est prescrite au même titre qu’un vaccin contre la grippe. Elle est composée de trois plantes qui, en synergie, ont pour effet de renforcer les défenses immunitaires. En termes chinois, elles ont pour effet de tonifier le Qi (énergie), de consolider le Biao (la surface du corps) et de restreindre la transpiration. En cure d’un mois, cette formule parfaitement équilibrée permettra de passer l’hiver en minimisant les risques de contracter la grippe.

Voilà en quelques lignes l’esprit de cette Médecine venue d’Orient.

le berry - christophe-lorreyte.fr

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  • 6
  •  
  •  
  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.