Méditer

Comment méditer partout ? (et quand on le veut !)

Méditer n’importe où ? L’ esprit de la méditation peut s’inviter où bon nous semble. Voilà qui est rassurant : nous avons la possibilité de rester maître de notre mental en tout temps. Alors, comment méditer partout et à tout moment ? À quoi cette pratique nous sert-elle au quotidien ? Suivez-moi, je vous explique les prérequis à ce que j’appellerai dans cet article la “méditation nomade”, ainsi que les raisons et les manières de la pratiquer.

La méditation assise : le socle de la méditation nomade

Si vous avez pris l’habitude de me lire, vous savez que je préconise grandement la pratique quotidienne de la méditation assise. Avant de comprendre comment méditer partout et n’importe quand, je crois qu’il est essentiel que vous appreniez à bien méditer assis. Cette pratique permet d’intégrer les bases de l’esprit de la méditation et d’entraîner votre corps et votre esprit à un exercice qui demande de la patience et de la rigueur : elle est donc indispensable. Par la méditation assise, vous apprenez entre-autres à proportionner votre mental, à en faire un allié plutôt qu’un tyran. La régularité est, bien entendu, la clé, puisque c’est par la répétition de l’exercice que vous insufflerez calme et clarté à votre esprit de manière permanente.

Lisez aussi : Débuter la méditation | 7 conseils

Vous le savez, dès que vous n’êtes pas attentifs, votre esprit raconte des histoires, invente des théories, rejoue la journée de la veille, réfléchit à celle de demain. Plus vous méditerez, plus vous serez naturellement amené-e à vous recentrer dans le présent, plusieurs fois par jour. La méditation assise est donc le socle qui vous conduira à méditer n’importe où, n’importe quand. Cette “méditation nomade” deviendra alors l’un de vos meilleurs atouts dans la vie de tous les jours dans les contextes les plus variés. Vous pourrez utiliser cet outil inestimable pour mieux gérer les situations auxquelles vous faites face, pour reprendre contact avec votre intuition, pour profiter d’un instant que vous vivez ou tout simplement pour vous sentir présent à tout moment.

Comment méditer partout, n’importe quand ?

Après la théorie, la pratique : comment méditer partout et à n’importe quel moment ? Si l’esprit de la méditation peut vous accompagner où et quand vous le voulez, voici quelques conseils pour vous aider à développer cette pratique. 

éveil environnemental

Lorsque vous aurez pris l’habitude de vivre votre rapport à la vie avec cet état de conscience, jamais vous ne pourrez retourner en arrière. Vous serez passé à un autre stade de l’évolution. C’est un peu comme si vous passiez de la luminosité et de la netteté d’une cassette vidéo VHS au disque Blu-Ray 4K. 

Voilà ce qu’est vraiment ce que j’appelle la méditation nomade, l’esprit de la méditation appliquée à la vie. On sort du laboratoire où nous méditons assis et ce que nous avons cultivé nous le faisons vivre dans nos tâches quotidiennes.

  • La méditation permet de vivre pleinement le moment présent en sortant de sa bulle personnelle. C’est donc avec l’esprit d’ouverture que vous devez aborder la démarche. Tous vos sens sont en alerte, vous êtes totalement présent et en contact conscient avec tout ce qui vous entoure.
  • Comme pour la méditation assise, il est important d’apprendre à bien respirer. La respiration sera votre ancrage principal pour la méditation nomade, surtout à vos débuts. Pour vivre le présent, lorsque vous constatez une forte activité cérébrale se recentrer sur l’inspiration et l’expiration vous permettra de ramener votre attention.
  • Ne soyez pas concentré sur une seule chose à la fois. Si vous êtes en pleine conversation : soyez attentif à tout, paroles, gestes, contexte. Tout vous permet une grille de lecture plus juste que de rester concentrer et donc de vous fermer sur un point en particulier. Si vous regardez un paysage, ne focalisez pas toute votre attention sur ce que vos yeux perçoivent, soyez présent à l’univers. Ne rien rejeter, ne rien rechercher c’est ne rien sélectionner et tout accepter. Soyez ouvert à tout ce qui se présente.

Afin que vous visualisiez la pratique de la méditation nomade, voici deux exemples de son utilisation dans des situations de la vie courante :

  1. Vous êtes au travail, en pleine réunion. Vous devez prendre des notes de ce qu’il s’y passe car vous en aurez besoin pour compléter un rapport. Votre esprit déborde de préoccupations : être à l’heure pour récupérer votre enfant à l’école, payer la facture d’électricité, penser à acheter de la litière pour le chat. Vous êtes à mille lieux de cette réunion et ce n’est pas une bonne idée. Dès que vous prenez conscience de votre absence mentale, vous vous concentrez sur votre respiration, pendant deux ou trois cycles complets. Ensuite, vous portez toute votre attention sur la personne qui parle en prenant conscience que vous faites partie intégrante de cette réunion, de ce moment précis.
  2. Vous prenez une heure pour faire du sport entre deux obligations, vous en avez grand besoin. Vous vous dépêchez : il n’y a pas une minute à perdre. Vous vous retrouvez dehors, tennis aux pieds, en plein jogging. Votre corps est là mais vous ne pourriez expliquer en détails les étapes qui ont précédé ce moment, car à chaque étape vous étiez plongé-e dans vos pensées. À l’instant où vous vous en rendez compte, vous prenez contact avec votre respiration. Puis, vous ouvrez grands les yeux et observez ce qui vous entoure. Vous sentez les sensations de vos pieds qui foulent le sol, le vent sur votre peau, les odeurs qui vous entourent. Vous faites de cette course un réel un moment d’existence, plutôt qu’un rapide “check” dans votre horaire surchargé.

Les bienfaits de la méditation nomade

Méditer n’importe où et dans n’importe quel contexte nous rappelle que nous faisons partie d’un tout. En tant qu’humains, nous avons tendance à nous dissocier des autres formes de vie.

C’est l’ego qui nous donne un sentiment d’individualité et qui nous place au centre de toute chose. En réalité, nous ne sommes qu’une petite composante de la vie dans son ensemble. Cette compréhension profonde s’acquière avec la pratique de la méditation assise, mais nous pouvons la mettre en œuvre grâce à la méditation pratiquée dans la vie active. Vivre de cette manière, développe en nous un sentiment d’unité avec les autres et avec notre environnement.

retraite spirituelle

Lorsque vous vous exercez à méditer durant vos journées et en action, vous développez, par votre présence, d’importantes qualités telles que :

  • L’écoute véritable : en portant votre attention sur rien de particulier, vous êtes ouvert totalement à ce qui vous est dit, vous mettez votre mental de côté et accédez à un état d’esprit qui n’est pas celui de la réflexion ou du jugement, mais de la vraie présence par l’écoute.
  • L’empathie : découlant de l’écoute véritable, votre capacité d’empathie est amplifiée car vous entendez réellement les informations et les messages qui vous sont transmis, sans y apposer le filtre de votre propre histoire. Vous vous ouvrez totalement aux émotions de l’autre, mettant les vôtres de côté.

Vous qui méditez, Il y a de fortes chances que pendant quelques secondes dans vos journées plus qu’actives vous viviez cette présence que je décris dans cet article. car certains événements nous imposent une présence totale. Cependant, ces moments sont extrêmement brefs et très vite, le mental se remet en marche. Je vous invite donc à vous approprier cette pratique afin de l’utiliser par choix et en conscience dans votre quotidien. Voilà la voie royale pour la prise de conscience des petits “rien” qui mis bout à bout font la magie de l’existence…

Pour aller plus loin sur le sujet, lisez l’article Apprendre à vivre le moment présent.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.