Tout le monde peut-il méditer ?

par

Lorsque l’on s’interroge sur ce qu’est la méditation, une question survient frequemment : tout le monde peut-il méditer ?

Voici la réponse :

 

Méditation pour femme

Aujourd’hui, dans nos sociétés occidentales, le féminin s’impose de plus en plus et enrichit de sa différence tous les acteurs de la vie.

En revanche, poser la question d’une méditation spécifique pour les femmes est sans objet car la véritable nature qu’elle révèle n’a pas de sexe spécifique, elle est universelle.

Les différences spécifiques qui caractérisent nos deux sexes n’interviennent pas dans l’apprentissage de la méditation. Chacun a son histoire que l’on soit un homme ou une femme et on apprend à lâcher-prise sur ses différences au profit d’une nature universelle.

La méditation révèle la véritable nature qui n’a pas de sexe.

 

Méditation pour les petits

Commencer la pratique de la méditation dans l’enfance est d’une grande utilité et permet de mieux préparer à l’adulte en devenir.

Toutefois, il est primordial pour ce public spécifique d’aborder la méditation avec quelques aménagements préalables.

Lorsque vous amenez un enfant à méditer, il est important de tenir compte de ses spécificités, telles que : une attention moins prolongée qu’un adulte, le besoin d’aborder les activités de façon ludique, la nécessité d’un rituel rassurant et des explications adaptées à sa compréhension.

En apportant ces quelques modifications vous verrez l’enfant prendre beaucoup de plaisir à la pratique et attendre le moment de la méditation comme une récréation.

 

Méditation pour les adolescents

L’adolescence est le passage souvent délicat de l’enfance à l’âge adulte.

Méditer durant cette période de la vie qu’est l’adolescence peut être d’une importance capitale pour réussir à passer ce cap.

La méditation, entre autres permet :

  • Une meilleure concentration, (très utile lorsque l’on suit des études)
  • Une amélioration de son rapport aux autres et à soi-même,
  • Un moyen de relativiser ses succès comme ses échecs
  • Une prise de conscience de sa part de responsabilité en toute chose
  • Une amélioration du sommeil
  • Une diminution du stress

 

 

Méditation pendant la grossesse

La méditation pendant la période de gestation va permettre de réguler le corps qui subit de nombreuses transformations.

Qu’il s’agisse de changements hormonaux ou organiques, sa pratique va permettre de mieux les vivre et de les réguler.

La méditation va préparer également le corps à l’accouchement et le mental à accepter ses changements.

Méditer pendant la grossesse est sans conteste d’une grande utilité.

 

Méditation : quel est le meilleur âge ?

L’âge pour méditer n’a aucune espèce d’importance. Sa pratique vous prend au moment présent et vous apprenez à faire avec les contraintes et les exigences liées à votre âge.

Un jeune sera par exemple enclin à davantage d’impatience alors qu’un senior présentera des difficultés qui relèveront davantage de la posture ou du physique.

Chacun, en fonction de son âge et de son histoire, va aborder la méditation différemment.

Il n’existe pas de moment idéal pour méditer, même s’il est préférable de commencer à méditer jeune pour profiter des avantages de la pratique plus longtemps.

Chaque méditation se vit dans l’instant présent et est le reflet de ce que nous sommes à cet instant précis sans considération d’âge.

N’oublions pas que méditer c’est prendre conscience de sa véritable nature au-delà des considérations de l’ego, tels que l’âge, le sexe ou toute autre différence.

 

Pour aller plus loin…

L’idée selon laquelle la méditation serait réservée aux personnes calmes, d’âge mûr et chauves fait partie des nombreuses fausses croyances qui véhiculent une image déformée de la méditation.

Dès lors que l’on s’intéresse aux concepts de la méditation, on comprend que la nature véritable est la même pour tous et que donc aucune discrimination ne peut s’opérer.

C’est pourquoi lorsqu’on s’intéresse aux personnalités de la méditation on s’aperçoit que des individus très différents la pratiquent, quel que soit le type de méditation concerné.

Lorsque j’ai interrogé différents spécialistes pour constituer un livre blanc sur l’avenir de la méditation, la plupart considèrent que, dans un futur proche, la méditation sera omniprésente dans la vie de chacun : elle remplacera les siestes en maternelle, des séminaires professionnels seront organisés autour de la méditation et il s’agira d’une activité courante en maison de retraite.

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This