Quels sont les points importants de la pratique de la méditation ?

par

Même si connaître la posture méditative n’est pas suffisant pour apprendre à méditer véritablement, il s’agit là d’un des points les plus importants.

 

La posture de méditation

Dans la mesure du possible, la posture de méditation que je vais vous expliquer en détail est celle que vous devez apprendre.

C’est cette posture qui vous permettra sur du long terme de vous enraciner dans la pratique. Voici comment la pratiquer :

  • Vous êtes assis sur un coussin rond (zafu)
  • Vos jambes sont en lotus ou demi-lotus
  • Vos pieds reposent sur vos cuisses opposées
  • Vos genoux sont pointés vers le sol
  • Votre bassin est basculé en avant par l’effet du zafu qui surélève vos fesses
  • Votre colonne vertébrale est étirée, cambrée au niveau de la 5ème lombaire
  • Votre menton est rentré, positionnant ainsi votre rachis vertébral droit.

Assis sur votre coussin, vous devez vous positionner comme si un fil invisible accroché au sommet de votre crâne, vous maintenait à la verticale. On pousse le ciel avec la tête et la terre avec les genoux.

 

Les techniques de respiration

Respirer est l’essence même de notre vie. De notre premier jour au dernier jour, nous enchainons inspirations et expirations et la plupart du temps sans même y réfléchir.

La respiration est donc un acte réflexe mais ce n’est pas pour autant qu’il se déroule toujours dans les meilleures conditions. Les évènements de la vie peuvent altérer notre respiration et la rendre moins performante.

C’est pourquoi il est nécessaire de réapprendre à avoir une respiration juste 

La méditation permet alors de retrouver ses pleines capacités de respiration et de ce fait de détendre le corps, pacifier le mental et favoriser une meilleure circulation de l’énergie vitale.

Méditer permet de se réapproprier une respiration juste et ainsi d’ouvrir les portes vers sa véritable nature.

 

La technique de méditation en mouvement

Si la méditation se cultive au quotidien dans l’immobilisme de la posture assise, elle peut toutefois prendre d’autres formes et s’enrichir dans une pratique en mouvement.

L’important pour apprendre les techniques de méditation en mouvement est de les exécuter avec le même esprit que celui de la méditation assise.

L’intention que l’on porte, qu’il s’agisse de Kinhin (marche méditative pratiquée entre deux méditations) ou de posture de Qi Qong, de Tai Chi Chuan, de yoga, etc. doit être la même que celle de la méditation.

C’est cette intention qui fera la différence entre un mouvement mécanique de gymnastique et une posture de méditation.

 

Pour aller plus loin…

Apprendre la posture méditative doit toujours s’accompagner d’une compréhension de l’esprit de la méditation Ce n’est qu’à cette condition que la méditation pourra porter ses fruits.

Cette maitrise de l’esprit et de la pratique permet alors de méditer dans son quotidien, que ce soit dans vos tâches ménagères ou lorsque vous cuisinez par exemple.

Si vous apprenez également à méditer en toutes circonstances et que vous comprenez l’importance de méditer régulièrement, alors vous aurez toutes les clés pour savoir comment méditer.

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This