Méditer pour changer de vie

par

Changer de vie… Voilà une image qui en fait rêver plus d’un. Êtes-vous de ceux à qui la routine métro-boulot-dodo ne suffit plus ? Ou de ceux qui ne supportent plus ce dont leur quotidien est fait et rêvent de changer de vie radicalement et sans détours ? Soyons clairs : ce que vous avez construit jusqu’à ce jour est le fruit de votre histoire et la solution ne pourrait pas se résumer à une simple fuite, quelle que soit la forme que vous lui donniez. Et si, pour changer de vie, vous vous penchiez sur une pratique qui vous permettrait à la fois de prendre du recul sur votre réalité actuelle et de puiser dans vos propres forces – tout en prenant conscience de celles que vous n’avez pas encore dévoilées – pour enfin construire une vie qui vous ressemble, alignée avec votre véritable nature ? Je vous le dis sans détours : oui, vous pouvez changer de vie, mais c’est à vous de faire les efforts nécessaires pour que votre existence avance dans le sens que vous souhaitez vraiment. Aujourd’hui, je vous propose donc de vous pencher sur la pratique de la méditation pour entamer un changement de vie sain, stable et durable.

Simplement s’asseoir : la solution pour changer de vie ?

Avant de commencer, il est important de clarifier certains points concernant la pratique de la méditation. Celle-ci semble aujourd’hui être la réponse miracle à bien des soucis auxquels nous faisons face dans nos quotidiens stressés, trop rapides et souvent dénués de sens. Il n’y a qu’à se pencher sur le nombre d’applications de “méditation” disponibles, promettant “d’atteindre le bonheur du bout du doigt” pour s’en rendre compte.

magie - Méditer pour changer de vie

Si cela peut être vrai jusqu’à un certain point et, surtout, lorsque la pratique est juste – je vous renvoie ici à l’article est-ce que je médite bien pour faire le point sur votre approche de la méditation – faites cependant attention à ne pas confondre méditation et coups de baguette magique. 

Dans l’imaginaire de beaucoup, il suffirait de s’asseoir chaque jour, et même parfois de s’allonger jusqu’à ronfler, pour enfin atteindre le bonheur tant espéré. Comme dans nombre de mes articles précédents, je mets ici le doigt sur l’un des paradoxes importants de la méditation.

La méditation est bel et bien l’exercice de simplement s’asseoir, chaque jour. Néanmoins, dans la posture assise, le méditant voyage entre lâcher-prise et attention soutenue dans l’ici et maintenant. Il observe une posture précise et une respiration adéquate. Si, de l’extérieur, le méditant semble se détendre, il est en réalité en pleine pratique d’un exercice profond qui demande rigueur et constance. C’est grâce à la répétition quotidienne de cette pratique du non-agir et de la simple présence dans l’instant présent qu’il avance vers une prise de recul sur ses croyances et l’acceptation de la notion de vacuité. Cette pratique et les acquis qui en découlent deviennent alors le levier lui permettant d’agir pour apporter les changements qui lui semblent nécessaires à son existence. 

Vous aimerez lire aussi : La méditation pour se sentir bien

Méditer pour changer de vie : les points essentiels à observer

Il est donc vrai que la méditation représente un outil essentiel pour apporter d’importants changements à votre vie. Pour cela il est cependant capital que votre pratique respecte les points suivants :

  • Votre pratique doit être régulière, constante et appliquer les points fondamentaux de la méditation;
  • Dans votre pratique, ne cherchez pas à atteindre quoi que ce soit. Ainsi, vous vous ouvrirez à l’immensité des possibles. Imposer un but à sa pratique revient à se fermer à l’ici et maintenant, où résident toutes les réponses;
  • Appliquez l’esprit de la méditation aux différentes sphères de votre vie quotidienne. Vous pouvez entre autres vous inspirer des principes de la philosophie bouddhiste. Pour rappel cependant, la méditation que je suggère de pratiquer est laïque.

Accepter sa réalité pour en changer véritablement

Bien sûr, si vous en êtes au point de ne plus supporter votre réalité actuelle, il y a de fortes chances pour que vous ayez envie de tout quitter pour changer de vie. L’image est séduisante : repartir à zéro, tout laisser derrière vous, ne plus avoir à vous préoccuper de vos tracas qui vous plombent…

la fuite - Méditer pour changer de vie

La fuite, quelle que soit sa forme, est un rejet doublé d’un déni d’une réalité qui vous suivra où que vous alliez. Bien que l’exercice soit souvent difficile, pour pouvoir tourner une page pour de bon, il faut que vous soyez prêt.e à affronter ce dont vous ne voulez plus. Comment serait-il possible de changer un élément de votre vie sans avoir pleinement conscience de ce dont il fait ?

C’est un peu comme si vous décidiez de ne plus jamais porter vos vieilles chaussettes parce qu’elles compressent vos pieds et irritent votre peau. Puisque vous ne voulez plus les voir, vous les jetez sans, au préalable, prendre connaissance de leur taille et de ce dont elles sont faites. Eh bien voilà ce qu’il risque de vous arriver : le jour où vous irez acheter de nouvelles chaussettes et que vous retomberez sur les mêmes – mais d’une couleur et d’une coupe différentes – c’est celles-ci que vous choisirez puisque vous leur trouverez un côté familier qui, inconsciemment, vous rassure. Et puis, bien rapidement, vous vous rendrez compte que vous n’avez fait que répéter un schéma bien connu qui, aux premiers abords, vous paraissait tout nouveau… Vous voyez où je veux en venir ?

Pour que vos changements soient bien réels, vous devez accepter l’existence de ce que vous quittez. Vous devez prendre du recul sur les situations que vous rejetez pour les regarder avec objectivité car aujourd’hui elles constituent ce que vous percevez comme étant votre réalité. Il n’y a que de cette manière que vous pourrez modifier votre perception de ces situations et donc, cela va de pair, modifier l’impact que ces situations ont sur vous.

Dans cet exercice, la pratique de la méditation vous sera d’une aide précieuse puisqu’elle vous fera prendre conscience de l’impermanence de toute chose. Vous vous déferez ainsi de la peur, de l’anxiété et de la colère reliées aux situations qui vous sont actuellement difficiles en prenant conscience qu’elles ne sont pas immuables.

Je vous recommande donc, chers lecteurs, de pratiquer la méditation avec sérieux car c’est ainsi que vous avancerez vers votre équilibre de vie. Par contre, comprenez bien que si, avec le temps, la méditation vous permettra de prendre des décisions éclairées, il vous faudra ensuite agir en conscience pour avancer vers un avenir qui vous ressemble davantage. Sans plus attendre, à vos zafus !

2 Commentaires

  1. bornet

    bonjour on peut mediter au lit ?

    Réponse
    • Christophe Lorreyte

      Bonjour Nathalie, la posture juste est assise mais dans certains cas (problèmes de santé, âge, handicap), on peut méditer allongé. Mais si vous n’êtes pas dans l’une de ces situations, je vous le déconseille car vous risquez de rester au stade de la relaxation sans jamais réellement méditer.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This