Spiritualité Au Cinéma

La spiritualité au cinéma : une invitation à méditer

Méditer apporte bien-être et paix. Cette réalité n’est plus un secret pour personne. Alors que nous reprenons conscience du besoin vital de nous concentrer sur notre développement personnel, le cinéma quant à lui reflète largement le sujet : blockbusters américains, films indépendants, dessins animés pour enfants. Tous les types de réalisation sont au rendez-vous. Bien sûr, la spiritualité au cinéma, c’est du cinéma. Toutefois, il n’en est pas moins vrai que la méditation est notre présent et qu’elle se réserve un bel avenir. Et pour cause, le besoin de ressentir un profond bien-être et de faire évoluer sa vision de la vie est bien naturel, surtout dans un monde de plus en plus stressant.

Alors n’hésitez pas, inspirez-vous du cinéma et devenez une meilleure version de vous-même ! Je vous propose ici quatre œuvres dans lesquelles la spiritualité au cinéma aide à percevoir la réalité différemment. Est-ce une invitation à la méditation ? Sans aucun doute !

Prendre conscience de notre force intérieure

C’est l’histoire d’un jeune homme qui, aidé par des gardiens de la vérité et défenseurs de la paix, découvre peu à peu sa vie intérieure et la puissance qui sommeille en lui. Ça vous parle ? Il s’agit bien de Luke Skywalker dans la célèbre épopée Star Wars. Les Jedi lui enseignent une discipline de vie et l’entraînent à calmer son bruit mental, à développer son intuition, à se défaire de ses peurs et de ses doutes. En somme, ils lui permettent d’accéder à sa plus belle puissance, celle qui réside en chacun de nous, notre côté lumineux. Méditer, c’est se donner la chance d’aller toucher cette force intérieure. C’est (re)gagner confiance en nous grâce au calme qui prend place dans notre esprit. C’est voir les possibilités de la vie sous un nouvel angle grâce à une prise de recul sur nos pensées et émotions. Méditer, c’est se rapprocher de Luke Skywalker, une méditation à la fois.

spiritualité au cinéma

Quand spiritualité rime avec harmonie

spiritualité au cinéma

Un joli classique de spiritualité au cinéma, et cette fois-ci nous sommes loin des productions hollywoodiennes car il s’agit d’une production française héritière de mai 68 : La belle verte. Le pitch : une société utopique sur une autre planète est fondée sur des valeurs de – vraie – liberté, d’harmonie et de respect. Résultat : il règne un équilibre entre tous ses membres. 

Ici, pas de doute sur les bases d’un tel accomplissement : quotidiennement, chaque habitant de ladite planète exerce autant son corps que son esprit. « Quand on a marché deux heures dans une montagne, on est plus intelligent » ; « L’après-midi on s’occupe de notre cerveau. On a des classes de télépathie, d’intuition du futur, de voyages interstellaires, de mathématiques de l’espace. ». Parmi les messages que véhicule ce film, celui-ci est clair : une routine saine et un affinement de notre sensibilité à d’autres niveaux de conscience permettent de vivre en harmonie avec les autres. Vers la fin du film on assiste même à un concert de silence …Voilà un bel exemple de spiritualité au cinéma.

Méditer pour s’affranchir de nos conditionnements

Rien de nouveau ici : depuis notre arrivée dans ce monde, on nous dit comment agir et ce que nous devons penser. Devenus adultes, nous avons l’impression d’être enfin libres, pourtant ces conditionnements ont pris place dans nos schémas de pensée. N’est-ce pas frustrant ? Surtout quand ceux-ci nous empêchent d’avancer et d’aller aussi loin que nos rêves le suggèrent.

Tous ces « prêt-à-penser » dont nous avons été bercés nous cachent l’essentiel : la vérité sur ce que nous sommes vraiment. La plupart d’entre nous n’a pas appris à sentir par soi-même, à développer sa propre intuition, à saisir ses propres envies. Nous avançons selon des schémas préconstruits sans avoir conscience de nos véritables capacités qui, exploitées, nous permettraient d’aller bien plus loin que ce que l’on imagine. En ayant conscience de cette notion, on peut lire la citation suivante sous une lumière nouvelle : « Choisis la pilule bleue et tout s’arrête, après tu pourras faire de beaux rêves et penser ce que tu veux. Choisis la pilule rouge, tu restes au pays des merveilles et on descend avec le lapin blanc au fond du gouffre. ». C’est bien ce dont parle le film Matrix, mais est-ce bien un film de fiction ? Je vous le demande.

spiritualité au cinéma

Et si méditer était une sorte de pilule bleue, tandis que ne pas prendre le temps de se reconnecter à soi reviendrait à avaler la rouge ? Il est certain que l’acte de s’asseoir et de méditer jour après jour demande une assiduité et une volonté bien plus importante que le simple fait d’avaler une pilule. Mais en y réfléchissant un instant, ne préférez-vous pas vivre dans la réalité plutôt que d’être manipulé dans un monde d’illusion ?

Améliorer son impact sur le monde en opérant un changement intérieur

Si l’on médite jour après jour en s’assurant d’être bienveillant avec nous-même, de subtils mais profonds changements s’opèrent. De ce fait, notre rapport avec le monde change inévitablement. Notre relation aux autres évolue positivement.

C’est simple : imaginez-vous entrer dans une bibliothèque paisible alors que vous êtes au téléphone, en pleine dispute avec un ami ? Vous criez, vous déplacez de l’air avec énervement, vous vociférez. Comment croyez-vous que les personnes présentes dans cette bibliothèque vous percevront et quelle réaction auront-elles vis-à-vis de vous ?

Maintenant, imaginons un autre scénario (c’est normal car on parle aujourd’hui de cinéma). Imaginez que vous entrez dans cette même bibliothèque tranquillement. Vous souriez gentiment à la personne qui vous accueille en vous installant sans déranger quiconque. D’après vous, les personnes présentes dans cette bibliothèque auront-elles la même réaction à votre égard ? La réponse semble évidente. Sachez maintenant que cette même logique s’opère à des niveaux bien plus subtils que l’exemple que je viens de vous donner.

spiritualité au cinéma

Nous sommes tous capteurs de l’énergie qui nous entoure, plus ou moins consciemment. Il est donc facile de comprendre que si l’on veut changer le monde, il importe de commencer par travailler sur soi-même. Le documentaire indépendant en quête de sens aborde ce sujet avec sensibilité et intelligence. Le film a été financé par une campagne de financement participatif (crowdfunding) qui a remporté un grand succès. N’est-ce pas là une preuve que le public s’intéresse fortement à ces questions ?

C’est évident : tous les thèmes liés à l’introspection et à la spiritualité (laïque !) sont de plus en plus abordés dans le cinéma comme dans les autres canaux de culture populaire. Qu’est-ce que cela nous révèle sur l’avenir de la méditation ?

Alors que cette pratique existe depuis des siècles, elle connait aujourd’hui une vague d’intérêt dont l’ampleur ne cesse de grandir. Les films cités dans cet article ne sont qu’un minuscule échantillon des œuvres cinématographiques où la spiritualité est évoquée et prend une place de choix.

Filmothèque

Regardez ou revoyez avec un œil nouveau les films suivants : La planète sauvage, Le guerrier pacifique, Printemps, Été, Automne, Hiver et… Printemps, Kirikou et la sorcière, Princesse Mononoké, Mange, prie, aime, Dersou Ouzala, un jour sans fin, le dernier Samouraï, Little buddha, le bouddha de Buenos Aires, 7 ans au tibet, Samsara, Zen de Takahashi, les chambaras japonais

Je m’arrête là car la liste est longue et je vous laisse la compléter ! À quels autres films cet article vous fait-il penser ? Partagez-les en commentaires !

méditation pour femme
Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  • 4
  •  
  •  
  • 4
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Cet article comporte 3 commentaires
  1. wouah ! Encore une article passionnant et qui m’interpelle dans mes réflexions du moment ! Justement, je viens de voir la saga complète d’Harry Potter car il y avait bien longtemps que j’avais la curiosité de me plonger dans cet univers qu’adorent tant les enfants ! Et quelle surprise de découvrir la profondeur du message ! Un véritable voyage initiatique vers soi, dans lequel il faut apprendre à libérer ses capacités enfouies de sorcier capable de créer le meilleur comme le pire, faire les bons choix pour cheminer vers un monde de paix et d’harmonie, puiser au cœur même de sa sensibilité et de son empathie pour trouver les solutions pour abolir le mal et faire triompher un monde de bienveillance et de solidarité ! Les enfants ont donc tout naturellement été envoûtés par cette histoire qui leur révèle qu’il existe en chacun de nous la possibilité de devenir ce sorcier puissant, altruiste et faiseur de paix ! Et qu’est-ce d’autre si ce n’est pas tout simplement sa nature innée de bouddha, la pure bonté fondamentale ? Je te remercie pour cette merveilleuse suggestion à porter un regard plus éveillé sur le cinéma et au plaisir de te lire encore et encore !

    1. Christophe Lorreyte dit :

      Un grand merci pour ton beau commentaire, comme toujours très positif. Excuse moi de cette réponse tardive mais j’ai concentré dernièrement toute mon attention sur l’événement que je préparais depuis quelque temps. Je pense avoir déposé hier la graine de la méditation chez de nombreux participants à l’occasion de cette belle journée d’initiation. J’aime aussi beaucoup la saga Harry Potter qui possède une dimension initiatique et qui illustre parfaitement la recherche spirituelle. Merci encore et heureux également de te lire !

      1. Une journée d’initiation, quelle bel événement ! Je suis ravie que tu aies pu semer toutes ces graines de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.