Méditer

Comment méditer tous les jours ?

La plupart d’entre nous connaissons ce sentiment d’engouement pour une nouvelle pratique qui, pensons-nous, nous fera du bien. Et puis un jour, on oublie ce merveilleux enthousiasme des premiers instants, et alors se précipite dans le gouffre de l’oubli toute notre motivation initiale. Comment conserver une forte motivation dans la pratique de la méditation ? Vous avez envie que la méditation fasse partie de votre quotidien et vous vous demandez comment méditer tous les jours ? Cet article vous donnera des pistes concrètes à appliquer pour que se réveille et s’installe durablement votre motivation pour méditer.

1. Créez un rituel

Tout d’abord, afin qu’une nouvelle pratique devienne une habitude que l’on puisse chérir sur du long terme, il faut se l’approprier. Pour cela, il est nécessaire d’apporter de l’amour dans l’idée même de cette pratique. Comment ? En choisissant avec soin les détails qui accompagneront la pratique de la méditation quotidienne.

Créer un rituel qui vous ressemble vous permettra de construire une bulle favorable que vous aurez toujours beaucoup de plaisir à retrouver.

2. Préférez des vêtements confortables

Il est essentiel – surtout au début de la pratique – de se sentir bien dans les vêtements que l’on porte pour une séance de méditation.

comment méditer tous les jours

Assurez-vous de choisir une tenue dans laquelle vous aimez être et qui ne vous dérangera pas pendant la séance. Des vêtements souples et larges sont souvent les plus appropriés puisqu’ils s’adapteront à votre posture sans vous créer de rigidité supplémentaire. 

Aussi, couvrez-vous en fonction de la température ambiante afin de ne pas avoir trop froid ni trop chaud durant votre pratique. L’objectif est d’être le plus à l’aise possible de manière à porter toute votre attention sur la méditation.

Toutefois, à un certain degré de la pratique, chaud ou froid (dans des proportions raisonnables…ou pas) seront des considérations sans importance.

Car comme il est dit dans ce kōan:

« Quand il fait chaud, il fait chaud et quand il fait froid, il fait froid. »

Ce qui signifie que nous devons accepter ce qui vient et que notre véritable nature éveillée ne fait pas de différence car il n’y a pas de différence en réalité, seul l’égo le perçoit. Mais pour ressentir cela, il vous faudra quelques heures de pratique.

Pour ma part, depuis plus de 25 ans, je pratique avec le même vêtement, je le revêts à chaque méditation créant ainsi un des points d’ancrage de mon rituel.

3. Choisissez un endroit que vous aimez pour y méditer tous les jours

Aménagez-vous un espace à votre domicile. Dans l’idéal, une pièce dans laquelle vous ne serez pas dérangé-e à tout bout de champs est à favoriser. Sachant qu’il n’est pas toujours possible d’obtenir cette intimité, prévenez les personnes de votre entourage des moments où vous souhaitez méditer. Sélectionnez un lieu dans lequel vous vous sentez bien est déjà un premier bon point. Lorsque vous aurez de l’expérience, vous ferez moins de différence entre le calme et le tumulte pendant votre pratique. Vous apprendrez à prendre les évènements comme ils se présentent.

4. Déterminez un horaire pour votre séance quotidienne

Il peut être judicieux de choisir une heure spécifique pour votre séance de méditation et de vous assurer de la respecter tous les jours. Ainsi, vous créerez une sorte de déclencheur mental : “à cette heure-là, je médite”. Ceci peut aussi permettre à votre entourage de vous soutenir dans votre pratique en connaissant l’horaire à laquelle il devrait vous donner de l’espace.

Réfléchissez aussi au moment de la journée qui vous convient le mieux.

Après avoir tâtonné quelque temps, pour ma part, je trouve davantage de bénéfice à une pratique matinale. Si vous voulez savoir pourquoi, vous pouvez lire l’article : méditer le matin | Conseils pratiques.

5. Envisagez la méditation sous la forme d’un moment de calme quotidien

Rappelez-vous que vous pratiquez la méditation pour vous-même, personne ne vous y oblige. La méditation est donc un cadeau que vous vous offrez. Quelques moments d’éternité, quelques instants de conscience du présent, voilà ce que doit représenter pour vous votre pratique méditative.

Ne classez pas votre pratique dans les corvées à accomplir avec l’étiquette “et une de plus !”. La méditation, même s’il s’agit d’une pratique rigoureuse, n’est pas un moment de torture. C’est un espace vide dans lequel vous vous retrouvez.

Moins vous avez de temps pour pratiquez et plus vous devez méditer car l’essentiel réside dans ce moment de calme intérieur.

Méditer, c’est vous offrir du temps présent.

comment méditer tous les jours

6. Méditer dans toutes circonstances

Que vous soyez en super forme ou malade, pratiquez au quotidien. Vous pourrez ainsi explorer tous vos états. Ne réservez des temps de méditation que lorsque vous pensez être en forme est une erreur souvent commise par les débutants. L’égo souhaite toujours le confort et l’assurance d’une bonne pratique, c’est pour cela qu’il fera tout pour vous détourner de la pratique lorsque celle-ci lui est désagréable. Sachez toutefois qu’il n’existe pas de bonnes ou de mauvaises séances de méditation. Il n’existe que des méditations différentes. Ce n’est pas plus compliqué que cela. Alors attention à l’influence de cet égo qui vous illusionne.

7. Pratiquez le non-jugement pour garder votre motivation pour méditer

La notion de non-jugement est importante. Afin de conserver la motivation de vous asseoir pour méditer jour après jour, ne posez pas de jugement sur vos séances de méditation tel que “celle-ci n’était pas géniale”. Rappelez-vous : seul le fait de méditer est important. Et c’est simplement ce qui doit vous motiver.

Lire aussi : Qu’apporte la méditation ?

8. Commencez par de courtes séances de méditation

Afin de ne pas vous décourager de méditer tous les jours, je vous conseille de ne pas vous lancer dans de trop longues séances dès le début. Vous pourriez trouver l’exercice trop fastidieux et ne plus avoir envie de recommencer, ou bien avoir du mal à trouver le temps de méditer quotidiennement.

Vous verrez, c’est magique : plus on pratique, plus on ressent les bienfaits de la méditation et plus on trouve le temps de s’y mettre ! Augmentez la durée de vos séances au fur et à mesure que vous avancez dans votre pratique.

Soyez indulgent avec vous-même, tout en persévérant. La régularité de la pratique est plus importante que le temps passé. Toutefois, lorsque vous aurez acquis de l’expérience, le temps présent ne vous fera plus peur. Vous pourrez même parfois méditer plusieurs fois par jour et sortir du temps conventionnel.

9. Utilisez un timer pour méditer tous les jours

Je vous conseille également d’utiliser un outil de mesure du temps pour vos premières séances. Ceci vous évitera de vous demander depuis combien de temps vous méditez, ce qui créerait une nouvelle occasion de vous déconcentrer. L’utilisation d’un minuteur vous permettra de créer une zone dans le temps dédiée uniquement à la méditation. En sachant que vous avez un temps déterminé, vous n’aurez pas à vous en occuper.

Lors de la pratique en groupe, il y a toujours une personne chargée de la durée de la séance. Cette prise en charge permet de s’en remettre exclusivement à la pratique sans soucis de temps. Dans les temps plus anciens, un bâton d’encens était la mesure d’une séance, aujourd’hui c’est le timer.

Heureux celui qui libéré du temps se promène dans les jardins du vide.

Plus vous méditerez, plus vous aurez l’intuition du temps qui s’écoule. Vivant le présent, vous serez attentif à votre corps et à votre environnement qui vous donneront des indications sur le temps passé à méditer.

Voilà mes conseils pour conserver une motivation à l’épreuve du temps, chers lecteurs. En suivant ces recommandations, vous vous donnerez toutes les chances d’instaurer la pratique de la méditation dans votre quotidien et d’en ressentir les bienfaits. Rappelez-vous que vous êtes la seule personne véritablement aux commandes de votre vie : choisissez le chemin du bien-être et méditez !

Vous aimerez lire aussi : Pratique du bouddhisme | 10 conseils à appliquer

 

Partager l'article
  •  
  •  
  • 28
  •  
  •  
  • 28
  •  
  •  
  •  
  •  
Cet article comporte 4 commentaires
  1. Bonjour Christophe,

    Merci pour ces conseils. J’en ajouterais un autre si vous me le permettez : ne loupez jamais deux jours de suite. J’étais à 100 jours sans pause, j’ai loupé deux jours, et depuis impossible de m’y remettre quotidiennement. Votre article m’a relancé, je m’y mets dès ce soir sans faute !

    A très vite !

    1. Christophe Lorreyte dit :

      Bonjour Marvin, très content d’avoir de tes nouvelles. 100 jours de méditation sans surseoir, c’est de l’excellence. Connais-tu cette histoire où un maître demande à son disciple de balayer la cour ? Celui-ci s’exécute et à la fin de son labeur, il ne reste plus aucune feuille sur le sol. Le disciple dit au maître : “j’ai balayé parfaitement la cour comme vous me l’aviez demandé”. Le maître secoue l’arbre qui laisse retomber quelques feuilles sur le sol et il répond à son disciple : “Maintenant c’est parfait.” Tout ça pour te dire : cool, soit indulgent avec toi-même, 100 jours c’est déjà très, très bien. Bonne reprise et merci encore pour ce magnifique témoignage. Si tu le souhaites j’ai créé un groupe de pratiquants sur Facebook “Apprendre à méditer”, je serais ravi de te compter parmi nous. Christophe.

  2. merci pour cet article
    j’ajouterai que quand je médite dans mon lieu habituel, j’ai le sentiment que ma méditation se met plus rapidement en place comme si mon esprit était conditionné par le lieu…
    Ca n’empêche que je trouve aussi très intéressant de changer de lieu de temps à autre: dans la nature, sous un arbre ou près d’un cours d’eau…

    1. Christophe Lorreyte dit :

      Bonjour Virginie, un lieu dédié à la méditation ancre plus facilement sa pratique mais n’exclut en rien de s’accorder des petits plus quand ils se présentent à nous. Tu as tout compris. Merci de partager avec nous tes réflexions sur ta pratique. C’est avec plaisir que je t’invite, si tu le souhaites, à rejoindre le groupe de méditants que j’ai créé sur Facebook “Apprendre à méditer”. Ton expérience nous sera, j’en suis sûr, très utile. Amicalement Christophe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.