Booster Sa Communication

Qu’apporte la méditation ?

Dans l’imaginaire collectif, deux concepts s’opposent : celui de se recentrer et celui de s’ouvrir au monde. Mais la réalité est bien différente. Regardons ces deux concepts d’un peu plus près et envolons-nous au-delà des apparences pour tenter de comprendre ce qu’apporte la méditation.

Effectivement, ne vivre qu’à travers votre égo, vous déconnectera du monde, avoir comme unique référence le « Je » vous séparera des autres. Cependant, ne vous y trompez pas, se recentrer en méditation ne signifie pas contempler son nombril. Bien au contraire, lorsque l’on médite on se recentre sur la posture, la respiration et on laisse la liberté aux pensées. En pratiquant l’exercice de se connecter au calme et à la puissance qui vit au creux de notre être, au-delà du mental, nous développons une plus grande sensibilité à ce qui nous entoure. Nous révélons notre être véritable qui nous libère de l’emprise autoritaire et totalitaire du « Moi, Je ». Nous nous libérons de l’égo, c’est-à-dire de la part de soi qui se place au centre de tout (des envies, des préoccupations, des problèmes, des solutions, etc.).

qu'apporte la méditation

Vous voyez, nous sommes bien loin du repli sur soi que pourrait suggérer le verbe d’action se recentrer.

Maintenant que ces deux concepts sont clarifiés, penchons-nous sur ce qu’apporte la méditation (antidote de l’égo), dans notre chemin d’ouverture au monde.

Accepter nos émotions pour mieux appréhender le monde

Nous sommes partie intégrante du monde qui nous entoure. Il a un impact sur nous, comme nous avons un impact sur lui. Si ce postulat est facilement vérifiable dans le monde matériel, il peut être plus difficile à appréhender dans celui  des émotions. Pourtant, nous vivons cette interactivité à chaque instant.

Prenons l’exemple d’un bébé qui rit. Dans le monde des émotions, une multitude de réactions suivent le simple fait que ce bébé soit en train de rire : son papa s’émeut, son grand frère veut aussi émouvoir son papa, sa maman se sent épanouie, etc.

Ce type d’émotion surgit en nous de manière constante et, bien souvent, sans même que nous le réalisions. Lorsque nous méditons nous laissons arriver ces sensations et laissons jaillir les émotions sans les refouler. On ne s’y attache pas, on laisse passer et on observe.

Voilà, entre autres, ce qu’apporte la méditation : la capacité de voir ce qui existe et cela aussi bien sur le plan factuel que sur un plan plus subjectif comme celui des émotions.

Les émotions positives sont souvent plus faciles à accepter que les émotions négatives et, pourtant, ce qu’elles nous suggèrent est tout aussi important. En méditant, nous apprenons à accepter l’ensemble des émotions qui surgissent en nous et, avec le temps, à les accepter.

Nous développons alors une bienveillance envers les sensations qui émergent en nous lorsque nous nous confrontons au monde, c’est-à-dire, à chaque instant. Ceci change indéniablement notre rapport au monde : au lieu de “subir” les réactions que le monde provoque en nous, nous apprenons à être en paix et à agir plutôt qu’à réagir. Nous évoluons donc dans le monde avec davantage d’assurance et de sérénité.

Ce qu’apporte la méditation dans notre relation à notre environnement

Lorsque nous sommes en prise avec notre mental, il est difficile d’être réellement attentif aux autres. L’autre nous parle et nous entendons ce qu’il se passe dans notre propre tête. Nous réagissons mentalement à ce que son histoire nous rappelle, nous préparons notre réponse, parfois même nous pensons à autre chose. En fait, nous ne sommes pas là ! Nous ne sommes pas, à ce moment-là, les oreilles dont l’autre a besoin.

Méditer, c’est apprendre à se détacher du mental pour être réellement ici, maintenant. Il ne s’agit pas de s’exercer à moins penser : l’une des fonctions premières du cerveau est de régler des problèmes : ce serait donc peine perdue.

Méditer, c’est accepter de laisser notre propre monologue exister sans lui donner toute notre attention.

qu'apporte la méditation

Lorsque nous prenons le temps d’écouter chaque mot qui nous est dit, plutôt que de nous attarder aux concepts que notre cerveau connaît déjà, nous apprenons. Enfin, nous faisons un cadeau d’une grande rareté à la personne que nous écoutons pour de bon.

Être à l’écoute, c’est aussi observer ce qu’il se passe dans notre environnement direct. Lorsque nous marchons, que se passe-t-il si nous regardons tout ce que nous croisons avec attention ? Nous pouvons être témoin de la magie de l’existence. Nous pouvons décider qu’une fleur qui a réussi à pousser entre des dalles de béton est une sublime force de la nature, plutôt qu’une plante qui n’a rien à faire là. Dans tous les cas, devenir présent, c’est remarquer cette fleur et c’est déjà beaucoup mieux que de ne rien remarquer du tout et de vivre à Zombiland.

L’écoute, dans son sens le plus large, peut aussi passer par le goût. Croquer dans une pomme verte, juteuse et acidulée peut être fait de mille et une manières. Si l’on est à l’écoute des sensations que le contact de ce fruit provoque en nous avec nos sens, il existe là une occasion de vivre un moment d’extase. L’odeur, la texture, la saveur… l’ensemble de l’expérience peut être un simple goûter vite consommé ou un fabuleux moment de symbiose avec la vie.

A un autre niveau de conscience, l’écoute sera de tout entendre, de tout voir et de ressentir en même temps et, paradoxalement, comprendre que les sens nous font percevoir une illusion et nous révélerons qu’objectivement la pomme n’a aucune saveur. Mais là, c’est une autre histoire…

Pour le moment, voilà une manière efficace d’améliorer – et donc, de changer – notre relation aux autres, au monde qui nous entoure, et, par la même occasion, à notre propre sensibilité.

Pour aller plus loin : Écouter vraiment / apprendre avec la méditation

Méditer pour prendre du recul

Prendre du recul – sur une situation, une relation, sa vie, ou autre – c’est faire le choix délibéré de mettre ses émotions de côté afin d’y voir clair. Lorsque ces dernières sont à vif, nous pouvons rapidement nous retrouver dans notre propre engrenage émotif. À ce moment-là, il est difficile d’avoir un regard objectif sur ce qu’il se passe autour de nous.

qu'apporte la méditation

En pratiquant la méditation, nous cultivons le calme et l’objectivité qui existent en nous. De ce fait, nous nous donnons l’opportunité de voir les événements avec un oeil plus réaliste.

Méditer, c’est apprendre à adopter une posture extérieure aux situations que nous vivons afin de discerner plus justement les éléments qui les composent. Nous pouvons alors observer les faits plus posément.

Au quotidien, développer cette capacité change incroyablement notre rapport au monde. Tout devient plus clair, plus simple. Nous ferons toujours face à des situations qui nous bouleversent ou qui sont difficiles à vivre. Cependant, en cultivant cette paix et ce recul, nous nous donnons les outils pour relativiser notre souffrance, la comprendre et la dissoudre plus rapidement.

En méditant, nous changeons. Nous changeons notre rapport à nous-même, notre rapport à notre entourage et, plus globalement, notre rapport au monde. Notre vision du monde est dessinée par ce que nous sommes au plus profond de nous-même. Lorsque nous changeons, c’est donc le monde entier qui change. À méditer…

À lire aussi : Apprendre à cultiver sa paix intérieure

                           Vivre au présent : pourquoi c’est essentiel ?

Aniki
Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  • 69
  •  
  •  
  • 69
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.