Prise De Conscience Et Changement

Prise de conscience et changement

La vie est traversée parfois par des moments de bouleversement durant lesquels nous prenons conscience de réalités qui nous avaient jusque-là échappées. Lorsque nous faisons l’expérience de ces compréhensions profondes qui nous apportent une vision nouvelle de la vie, c’est un peu comme si nous ressentions une expansion de notre être. Ce n’est pas qu’une illusion : en nous extirpant peu à peu des limites créées par notre ego, nous grandissons et nous unifions pas à pas à toutes les composantes de la vie. Dans cet article, je vous propose d’observer la différence entre une compréhension simplement intellectuelle et une ouverture vers un changement intérieur. Nous verrons à quoi peut ressembler l’impression d’avoir une révélation, puis nous ferons le lien évident entre prise de conscience et changement.

La compréhension intellectuelle

Nous avons deux façons de comprendre une même information. L’une est superficielle et ne se passe qu’au niveau du mental, de l’intellect. L’autre est beaucoup plus profonde et représente une porte vers une transformation intérieure. Voyons d’un peu plus près les différences fondamentales entre compréhension intellectuelle et transformation intérieure.

Lorsque nous comprenons intellectuellement, nous sommes à même de concevoir, de conceptualiser une nouvelle information. Nous comprenons de quoi il s’agit, nous pouvons même acquiescer lorsque nous l’entendons. Nous pouvons être d’accord ou non avec cette information : ceci n’a pas d’importance puisqu’à ce stade, l’information n’est stockée qu’au niveau mental. Il ne nous semble pas y avoir d’ambiguïté quant à la compréhension de cette information car nous en faisons une lecture qui correspond à notre propre histoire.

Par exemple, nous pouvons comprendre que les étoiles sont des astres que nous pouvons voir la nuit grâce à leur scintillement. Nous sommes habitués à cette réalité et nous la considérons mentalement comme vraie. Cependant, la plupart d’entre nous se rend difficilement compte du fait que nous sommes entourés de milliards d’autres astres, dispersés dans l’infini de l’univers. Ceci est très difficile à concevoir réellement, à ressentir en nous. La raison en est qu’il s’agit d’une réalité que nous croyons ne pas pouvoir expérimenter avec nos sens.

Pour les besoins de compréhension de cet article, revenons sur Terre. En fait, nous fonctionnons de la même manière avec toutes sortes de concepts bien terrestres. Dès lors que nous ne pouvons pas faire l’expérience concrète ou émotionnelle d’un concept, ou que nous ne sommes pas ouverts à l’expérimenter par la faute de notre ego, nous ne le saisissons pas “de l’intérieur”. Il reste au stade de la compréhension mentale. À ce stade, ce concept ne nous touche pas encore, il ne semble pas nous concerner vraiment.

La transformation intérieure

À l’inverse, il existe des concepts que nous avons bel et bien expérimentés, physiquement ou émotionnellement (bien souvent, les deux). Nous les comprenons “en nous”, pour ainsi dire. La compréhension n’est alors plus superficielle, elle est profonde. Cependant, cela ne veut pas dire que nous avons compris l’information de manière juste, cela veut dire que l’information est ancrée dans notre histoire. Nous avons des émotions reliées à cette compréhension. C’est, par exemple, la différence entre entendre “si tu manges ce fruit, tu seras gravement malade” sans l’avoir expérimenté, et avoir mangé le fruit puis avoir été très malade par la suite. La première information ne nous touche pas vraiment, tandis que la deuxième est ancrée en nous. Nous le saurons dès lors que nous apercevrons ce fruit, car nous aurons une réaction physique de rejet envers celui-ci.

Vous aimerez lire aussi : Méditer pour ne plus avoir peur

Prise de conscience et changement

C’est ce type de compréhension qui peut engendrer une transformation intérieure. Lorsqu’un concept devient “réel” pour nous, devient réellement compréhensible au-delà de notre mental, nous avons là une porte vers un changement, vers une évolution.  Il n’y a aucunement besoin d’avoir eu une réaction physique pour basculer entre la compréhension mentale et la compréhension profonde.

Comme nous le verrons plus loin, la méditation permet de faire l’expérience de ces moments de prise de conscience depuis notre zafu (coussin de méditation), car nous nous relions à la réalité de notre être et, plus largement, de la vie.

Avoir une révélation

Avez-vous déjà dit “je viens d’avoir une révélation !” alors que vous sentiez en vous ce fourmillement de joie qui accompagne nos moments de “ah ah !” ? Cette émotion est puissante, car nous sentons que nous touchons à une vérité. Nous avons l’impression de mettre le doigt sur une notion qui ne nous saisissions pas jusque-là et cela nous “énergise”. Bien entendu, cela peut aussi arriver avec des notions reliées à de la tristesse, de la colère ou de la frustration. Dans ces cas-là, cela peut être très douloureux car nous avons le sentiment d’avoir compris un fait que nous aurions préféré laisser dans l’ombre. 

Le dictionnaire de l’Académie Française propose cinq définitions pour le terme révélation. Dans chacune de celle-ci, nous trouvons le concept de manifestation, de découverte. Celle qui nous intéresse ici est la suivante : “Expérience nouvelle, découverte de ce que, jusqu’alors, on ignorait ou méconnaissait”. C’est bien ce que nous souhaitons exprimer à travers l’expression “avoir une révélation”. Avoir une révélation, c’est un peu comme faire l’expérience d’un point de bascule entre deux états. C’est un moment de tournant.

Utilisons un exemple ancré dans la vie humaine pour bien saisir l’idée de passage entre compréhension mentale et ouverture vers un changement intérieur. Vous êtes dans une relation amoureuse qui manque d’harmonie. Vous ne comprenez cependant pas ce qui ne va pas . Un ami auquel vous vous confiez vous dit  “tu sais, on ne peut demander à l’autre que ce que l’on est prêt à lui offrir, sinon ce n’est pas juste”. Vous comprenez bien ce qu’il avance, mais vous ne le comprenez pas intérieurement. C’est une compréhension mentale. Votre ami semble avoir raison : vous attendez peut-être trop de l’autre, mais vous n’y faites rien, vous ne savez pas comment agir.

Vous continuez à vivre cette relation ainsi pendant des mois, des années peut-être, sans qu’elle ne s’améliore. Un beau matin, vous vous réveillez après une énième soirée de dispute avec votre partenaire et le commentaire qu’il, ou elle, vous a fait la veille fait soudain écho au sage conseil de votre ami. Votre partenaire vous a lancé, dans un moment d’exaspération : “je n’en peux plus que tu aies besoin de toute mon attention, à chaque instant, j’étouffe. Apprends à vivre par toi-même.”

Hier, vous vous êtes vexé-e. Ce matin, vous comprenez clairement le message que votre ami et votre partenaire vous lancent. Avant cette dispute, vous n’aviez pas pris conscience de votre besoin démesuré d’amour et d’attention. Aujourd’hui, puisque la personne que vous aimez vous l’a clairement reproché et que cela fait écho en vous, vous sentez qu’il faut effectivement vous pencher sur ce manque, le regarder de plus près. Vous êtes enfin prêt à évoluer. Vous n’auriez pas pu le faire avant.

Dans cet exemple, peut-être qu’il a fallu une phrase blessante venant de la personne que l’on aime pour prendre ce pas de recul, mais ce n’est pas toujours le cas. Ce moment de transformation intérieure peut se produire avec des sujets de toute nature, aussi ancrés dans le concret que “mais pourquoi n’ai-je pas pensé à utiliser cette technique avant ? Je la connais depuis des années et, à la place, je continue à faire ce geste qui me retarde tous les jours.”, comme avec des questions bien plus profondes.

Lorsque ces moments de compréhension profonde se présentent, il est important de ne pas se blâmer pour ne pas avoir compris avant. Il faut accepter que notre chemin est celui-là et que nous avions besoin de passer par plusieurs étapes pour réellement comprendre un concept que nous connaissions pourtant bien. Nous devrions plutôt nous féliciter d’évoluer. L’empathie pour soi est l’une des clés d’une vraie évolution vers sa véritable nature.

Prise de conscience et changement : La méditation comme meilleure alliée

Voyons comment s’applique le concept de prise de conscience à un changement d’attitude ou de comportement. En psychologie, on dit qu’il y a 5 étapes à un changement d’habitude :

  1. La pré contemplation d’une nouvelle idée. C’est ce que j’appelais plus haut la compréhension intellectuelle. On comprend, mais on n’en voit pas l’implication.
  2. La contemplation de cette idée. À ce stade, on songe éventuellement à passer à l’acte “un jour”, mais on y voit surtout une contrainte.
  3. La préparation à appliquer cette idée. Là, on sait pertinemment que le passage à l’acte est nécessaire et l’on commence à mettre de petits actes en place pour changer dans ce sens.
  4. L’action : c’est la réelle mise en application de l’idée.
  5. Le maintien de l’action dans le temps.

Comme on peut le voir, il peut y avoir une longue maturation plus ou moins étalée dans le temps, entre la compréhension mentale et la véritable prise de conscience.

La méditation agit comme un accélérateur de cette évolution car en méditant quotidiennement et de manière juste, nous nous rapprochons pas à pas de ce que nous sommes vraiment. En pratiquant la méditation, nous faisons une sorte de ménage de fond.

Prise de conscience et changement

Nous révélons nos croyances limitantes au grand jour pour nous en débarrasser au fur et à mesure. Par exemple, nous pourrions avoir une obsession pour les sucreries, car notre maman nous en offrait souvent lorsque nous étions enfant. Inconsciemment, cela nous rassure de continuer à en consommer, en tant qu’adulte. En méditant, nous pourrions nous révéler à nous-même ce lien que nous avons créé et qui fait partie de notre histoire. Nous avons donc maintenant la possibilité d’évoluer au-delà de cette histoire qui ne nous sert plus.

L’ego applique le filtre de notre histoire sur la réalité de la vie et la méditation nous permet de prendre du recul sur l’ego. Nous pouvons alors multiplier les prises de conscience et enfin agir consciemment. Vous verrez que plus vous vivrez de prises de conscience, plus vous voudrez en vivre. Si vous êtes habité par une réelle envie d’évoluer au-delà de votre ego pour mieux devenir ce que vous êtes, vous serez naturellement porté-e à méditer pour dévoiler votre vraie nature.

Nous avons tous le pouvoir de changer. Plus exactement, nous avons tous le pouvoir de revenir à ce que nous sommes vraiment grâce au recul que nous pouvons prendre sur nos histoires. De prises de conscience en ajustements, nous évoluons pas à pas, vers une vie plus alignée et centrée sur notre être véritable. Maintenant, dites-moi : quelles prises de conscience vous ont le plus marqué et ont changé votre perspective de la vie ?

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.