Questions

Reconversion professionnelle / 6 questions à se poser avant

Ras le bol des « Comment çà va ? Comme un lundi ». Voilà, vous êtes au travail une fois de plus, la boule au ventre. Vous ne savez pas clairement pourquoi mais chaque jour est plus pénible que le précédent. Il est vraiment temps que cela cesse mais comment ? Il faut changer de job, c’est le moment avant de craquer, ou pire, avant de faire un burn-out !

En fait, en y réfléchissant, vous avez dans la tête cet article sur le métier de méditologue. Une reconversion professionnelle est peut-être une porte de sortie. Savez-vous que 60%  des employés déclarent envisager de changer d’emploi dans les 12 prochains mois ? Savez-vous que le taux de turnover a atteint en 2017 son plus haut niveau depuis 20 ans ?

Voici les 6 questions à vous poser avant de vous lancer dans des démarches de reconversion professionnelle.

1/ Je veux changer de travail / pourquoi ?

Vous n’avez pas le moral, vous vous trainez tous les jours. Voici les raisons principales qui reviennent le plus souvent :

  • Vous travaillez dur et n’en retirez aucune gratification que ce soit de salaire, de prime ou bien simplement un compliment
  • Vos collègues se crêpent le chignon et médisent en permanence sur l’un(e) ou l’autre, l’ambiance est exécrable
  • Votre supérieur est un adepte de la torture morale, il aime souffler le chaud et froid
  • On vous met sans cesse sous pression avec des objectifs de plus en plus lourds à atteindre
  • Vous vous ennuyez mortellement
  • Vous n’êtes pas rémunéré(e) à la juste valeur de votre travail et de vos horaires.

reconversion professionnelle

En revanche, l’envie de se reconvertir ne peut provenir d’un coup de tête brutal. Il convient de vérifier si cette décision n’est pas prise à la légère car elle doit être mûrement réfléchie.

2/ Le problème vient-il uniquement de mon travail ?

Difficile de faire le tour de la question en restant objectif. N’hésitez pas à mettre vos insatisfactions sur papier, cela permet de voir plus clair. Notez tout ce qui fait que vous vous sentez mal (lieu d’habitation, vie de couple, enfants, boulot, amis, vie sociale, solitude, …).

Une fois identifié, le problème sera plus facile à cibler. Vous pourrez juger si c’est bien un problème d’épanouissement au travail ou autre chose.

Rappelez vous que si vos problèmes sont d’ordre personnels, même si vous changez de métier et vous lancez dans une reconversion professionnelle, les soucis resteront présents et vous revivrez la même situation ailleurs. Essayez peut-être de régler vos problèmes personnels avant de vous lancer dans de grands changements professionnels.

3/ Quel environnement professionnel ai-je envie de côtoyer ?

Nous sommes tous programmés pour rentrer dans des cases préétablies. Alors, pour une fois, faites-vous plaisir et réfléchissez à ce que vous avez VRAIMENT envie de faire. Pensez à ce qui fait vraiment sens pour vous, ce qui vous met en joie et booste votre dynamisme. Je ne vous parle pas des métiers porteurs, de ce que vos parents pensent être le mieux pour vous, des métiers que vous pensez pouvoir atteindre. Non, je vous demande de vous remettre à rêver, et à rêver grand. Je vous demande de considérer votre reconversion professionnelle comme un but à atteindre. Rappelez-vous vos passions, vos rêves d’enfant. Et surtout, ne vous préoccupez pas des autres et de leurs avis. Votre entourage ne fera que vous mettre des bâtons dans les roues et vous entendrez des :

  • Tu prends des risques car tu as un bon travail
  • Te mettre à ton compte mais tu n’y penses pas avec l’ambiance économique actuelle
  •  Pense à tes enfants et reste bien au calme
  •  Mais à ton âge, c’est fou
  •  Serre les dents, le travail ce n’est jamais agréable mais un jour viendra la retraite et tu seras libéré(e)….

J’en passe car la liste est longue. Fiez vous à votre instinct et à vos désirs uniquement.

4/ Dans quelle direction me diriger

Là on entre dans le vif du sujet. Encore une fois, prenez un carnet (celui de la reconversion professionnelle) et notez tout ce qui vous passe par la tête, vous ferez le tri après. La plupart du temps, vous saurez naturellement vous diriger vers les professions qui vous conviennent en fonction de vos qualités.

reconversion professionnelle

Posez  les bonnes questions sur papier :

  • Quelles sont les tâches que j’aime vraiment ?
  • Quelles sont les tâches que je déteste ?
  • Qu’est-ce qui me fait rêver ?
  • Dans quel environnement je me sens bien ?
  • Quel genre de personnes ai-je envie de côtoyer ? 

Le cas échéant, si vous n’arrivez pas à répondre à ces questions, faire un bilan de compétences peut vous être utile pour vous aider à vous orienter plus facilement.

A ce stade, il faudra … choisir ! Mais prenez votre temps, testez vos choix, évaluez-les pour trouver le métier qui vous épanouira. Après tout vous passez une bonne partie de votre vie au travail, il vaut donc mieux exercer un métier que vous aimez.

5/ Bien analyser les avantages et inconvénients de votre choix

Il convient d’éviter un risque fréquent, celui d’idéaliser votre future profession. Dans un premier temps, je vous conseille de chercher à rencontrer ou à communiquer avec une personne qui exerce déjà ce métier. C’est assez facile et vous pouvez oser car nous sommes tous en général très heureux de raconter notre vie professionnelle. Cela vous permettra de poser des questions, de découvrir la profession avec ses hauts et ses bas.

Tout n’est pas toujours fantastique quel que soit le métier, aucun métier n’est parfait. Il faut donc que vous essayiez de rester impartial. Par exemple, le méditologue doit faire face à des personnes en détresse qui sont parfois agressives.

Dans un second temps, vous reprenez votre carnet de reconversion professionnelle (eh oui encore !) et vous notez, page de droite, les avantages et, page de gauche, les inconvénients. Il est bien évident qu’il ne faut pas embellir les choses pour confirmer votre choix mais rester très factuel. Et si vous n’êtes pas sûr d’un point, renseignez-vous auprès de quelqu’un qui exerce le métier de vos rêves pour ne pas extrapoler.

reconversion professionnelle

6/ Organisez et validez votre reconversion professionnelle

Une fois que votre choix est fait, renseignez vous sur les formations nécessaires et sérieuses afin de ne pas vous lancer sans fondations solides. Cela peut prendre un peu de temps et, même si vous êtes impatient(e), ne négligez pas vos bases. Il est important d’être crédible et d’avoir confiance en soi avant de démarrer dans une nouvelle profession.

Lorsque vous êtes prêt(e), formez vous et ensuite (et j’insiste sur ensuite) négociez les conditions de votre départ en exposant votre projet. Surtout, ne claquez pas la porte, vous serez plus serein(e) en partant en douceur et en bons termes.

Une reconversion professionnelle réussie vous apportera beaucoup de bonheur et d’enthousiasme, vous aurez la sensation de respirer à nouveau. Donc, n’hésitez pas à envisager votre nouveau métier car il n’y a pas d’âge pour changer sa vie. Toutefois, avant de prendre un nouveau départ, assurez-vous que vos valises soient bien prêtes et qu’elles contiennent bien tout le nécessaire pour vous lancer avec succès dans votre nouveau métier.

Un dernier conseil : quel que soit votre âge, sachez que vous pouvez remettre les compteurs à zéro et vous reconvertir. Ne vous mettez pas de barrières, ne devenez pas votre propre censeur. C’est de votre vie qu’il s’agit et, même s’il n’est pas toujours simple de prévoir une reconversion, pensez bien qu’il s’agit d’une seconde chance.

Il n’est jamais trop tard pour construire la vie de ses rêves mais bien évidemment cela demande des efforts. Si vous mettez toute votre énergie dans ce changement salutaire, vous réussirez forcément.

reconversion professionnelle

Partagez cet article si vous connaissez des personnes que cela pourrait aider dans ses choix de reconversion professionnelle.

Si le métier de méditologue en cabinet ou en collectivité vous intéresse, parcourez ce blog afin d’en savoir plus et n’hésitez pas à poser vos questions dans la zone commentaires ci-dessous.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  • 4
  •  
  •  
  • 4
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.