fbpx

La loi des séries : Comment sortir de cette fatalité en 3 étapes

par

Loi des séries, loi de Murphy, mythe de la malchance… Voilà des concepts que beaucoup considèrent comme des évidences avec lesquelles nous devrions apprendre à vivre.

Selon vous, existe-t-il de plus fortes probabilités qu’une année se termine mal si elle a mal commencé ? Qu’un joueur de tennis ne puisse plus remporter la partie après avoir essuyé plusieurs échecs ? Que vous vous retrouviez dans la mauvaise file d’attente au supermarché, à la fin d’une journée qui a mal tourné ?

Face à de telles situations, beaucoup se mettent à penser “c’est le destin, un coup du sort, on n’y peut rien !”

Même les patrouilles militaires semblent touchées par cette fameuse loi des séries ! Comme quoi, cette fameuse loi semble vraiment inévitable… 

Et pourtant, il n’en est rien.

Aucune loi ne nous prédispose à des conjonctions malheureuses. Avec cet article, vous allez comprendre pourquoi ce que l’on appelle la loi des séries n’est en réalité qu’une illusion.

Je vais vous montrer comment vous pouvez transformer ce que vous pensiez être des ennuis en série en opportunités de changement, en accélérateur d’action. 

Dans cet article, nous verrons donc : 

  • Ce qu’est la loi des séries, aussi appelée loi de Murphy,
  • Pourquoi la loi de séries n’est qu’une illusion,
  • Ce que ne démontre pas la théorie de la tartine (qui tombe toujours à l’envers),
  • Mes conseils pour sortir de l’illusion de la loi des séries,
  • Une anecdote inspirante de transformation de problème en solution !

 

1. La loi des séries ou loi de Murphy : qu’est-ce que c’est ?

Pexels andrea piacquadio 3771129

Avez-vous eu, à un moment ou un autre, ce sentiment que tout se met en place pour vous empêcher d’avancer ?

Connaissez-vous cette désagréable impression que tout va de travers, que votre vie vous file entre les doigts, que tout ce que vous entreprenez tourne mal ?

Vous êtes dans une impasse et, vous avez beau faire, les catastrophes s’enchaînent en cascade. C’est de cette impression qu’il s’agit lorsque l’on parle de la loi des séries. 

C’est un constat que nous faisons tous un jour ou l’autre. Personne n’en est exempté.

Les événements désagréables se succèdent sans raison apparente. Parfois cela dure une journée, une semaine. Mais, d’autres fois, cela s’installe et finit par devenir chronique.

Certaines personnes finissent même par construire leur quotidien avec cette impression de « mauvais œil », un peu comme si elles avaient subi une malédiction. Comme si on leur avait jeté un sort…

C’est sur cette croyance que se base la loi de Murphy (aussi appelée, bien plus familièrement, loi de l’emmerdement maximum).

Cette “loi” de Murphy se résume ainsi : “Tout ce qui est susceptible d’aller mal ira mal.”

Mais alors, si la vie était ainsi faite, à quoi servirait-il de la vivre ? Car, en réalité, n’importe quel événement pourrait éventuellement mal tourner, n’est-ce pas ?

Et pourtant, nous avons tous des belles histoires à raconter, des petites et des grandes joies, des succès de toutes sortes… Alors, que penser de cette “loi” de Murphy ou loi des séries ?

2. La loi des séries : vérité ou illusion ?

Pexels andrea piacquadio 3777572

Le terme “loi” sous-entend que l’on ne peut y échapper, que la loi des séries pourrait régir notre existence.

Tel un décret qui nous serait imposé, nous devrions nous y soumettre, un point c’est tout. Alors, vérité ou illusion ?

Eh bien, commençons par éclaircir un point essentiel : il n’existe pas de vérité fondamentale car la vie est impermanence.

À partir de ce point-là, nous pouvons comprendre que rien n’est jamais écrit d’avance.

Voilà la seule loi qui ne changera jamais : la loi de l’impermanence.

Et c’est bien là que réside la magie de l’existence : vous avez le pouvoir de modeler votre vie. Vous êtes aux commandes des événements qui la composent.

Bien entendu, parfois des événements hors de votre contrôle se présentent. Mais à ce moment-là, ce qui change la suite de l’histoire, c’est le regard que vous posez sur ces événements.

Il est toujours possible de tirer parti d’une situation apparemment incontrôlable d’une façon ou d’une autre.

Que ce soit par la leçon que l’on apprend, par les compréhensions que l’on en tire, par les personnes que l’on rencontre… Chaque événement, quel qu’il soit, est une occasion d’apprendre et d’évoluer. 

Mais avant de voir comment ceci est possible, faisons un point sur l’histoire de la tartine qui tombe “toujours” à l’envers.

Eh oui ! Nombreux sont ceux qui croient encore que la théorie de la tartine éradique le pouvoir potentiel que nous avons sur nos existences. Il me semble donc important d’y regarder de plus près.

3. La mauvaise chute de la tartine : une preuve de la loi de Murphy ?

Pexels gratisography 2882

Dans cette vidéo amusante et éclairante du quotidien Le Monde, nous comprenons que la légende de la tartine n’est en fait… que légende.

La tendance de la tartine beurrée à chuter du mauvais côté (avec un pourcentage dans 66% des cas, selon différentes démonstrations) n’est que le résultat d’une logique physique.

Il n’est donc pas question de loi surnaturelle, mais de loi physique, tout simplement. Je vous laisse visionner la vidéo pour comprendre ce point.

Une simple histoire de tartine, qui a fait l’objet de plusieurs études, nous met face à une évidence : aucune synchronicité négative ne conditionne nos existences.

Il existe bien des conséquences physiques à tout mouvement, mais il ne s’agit pas de fatalité : il s’agit de logique. Aucune fatalité n’est à l’origine de nos tourments. 

La loi des séries et la loi de Murphy ne sont bien que de simples mythes. 

En réalité, les lois qui régissent l’univers ne nous veulent ni bien ni mal, et c’est une excellente nouvelle ! Car c’est ce qui nous offre toute la liberté de façonner notre vie. 

Nous avons le choix d’agir pour donner à nos existences la tournure la plus favorable possible par les décisions et l’attitude que nous prenons au quotidien.

4. La loi des séries, loi de Murphy : mes conseils pour en sortir

Alors pourquoi le sort s’acharne-t-il sur notre cas de la sorte et comment faire pour en sortir le plus vite possible ?

Quelle attitude adopter face à cette série d’événements qui ne tournent pas rond et nous cassent les pieds, qui nous font nous sentir anxieux et déprimé ? 

Comment faire l’expérience d’une vie plus facile, fluide et heureuse ?

 

a. Sortir de la loi des séries en s’adaptant au mouvement de la vie

Pexels adrianna calvo 17739

Prenons l’exemple d’un jour de pluie pour illustrer l’attitude à adopter afin de sortir de cette impression d’être coincé dans la loi des séries.

Lorsque je me fais surprendre par la pluie, j’ai le réflexe de me mettre à l’abri et d’attendre qu’elle s’arrête. Si celle-ci continue, j’achète un imperméable et j’adapte ma vie à cette pluie.

Je continue à vivre et j’essaye même de prendre du plaisir en m’adaptant à elle.

Bien sûr, l’adaptation a ses limites : je ne vais pas jusqu’à me faire greffer des branchies et devenir un homme-poisson.

Mais, je vais m’adapter au mieux à cette situation pluvieuse en essayant de faire mon maximum pour en tirer quelques avantages (poser les plantes sur le balcon pour qu’elles profitent d’un arrosage naturel, par exemple). 

En somme, je vais m’adapter à la situation et la rendre vivable. Je vais en profiter pour réfléchir et apporter des solutions qui m’aideront à construire un futur agréable dans ce présent parfois chaotique.

En bref, je m’adapte et trouve une solution et je continue à vivre le mieux possible. 

Je ne vais pas m’apitoyer et pleurer sur mon sort et dire que ce qui m’arrive est injuste. La justice n’existe qu’en tant qu’Idéal.

Elle dépend des croyances de chacun. L’égalité, elle, se construit, car rien ne va de soi.

Lorsque je vois des éléments de ma vie s’assombrir, lorsque je sens les ennuis arriver, je fais face immédiatement.

Je ne les laisse pas s’accumuler, je mets en place ce qu’il faut pour gérer ces situations au plus vite. 

À la naissance, un jeu de cartes nous est donné. Notre rôle consiste à les jouer au mieux tout au long de notre existence en essayant d’améliorer notre main, quel que soit notre jeu de départ.

Parfois, nous devons faire preuve de tactique et de ruse psychologique pour nous sortir grandis d’expériences difficiles.

Mais jouer nos cartes, en nous adaptant et en créant notre réalité jour après jour, est le seul chemin vers une meilleure expérience de vie.

 

b. Défier la loi des séries en prenant conscience des situations positives

Pexels mentatdgt 1096968 1

L’existence est faite de flux et de reflux. Parfois, c’est en quelques sortes l’inverse de la loi de Murphy qui nous arrive.

Nous avons alors la sensation que tout s’accorde dans l’univers pour nous permettre de mener à bien nos actions.

Nous faisons l’expérience d’une période de synchronicité d’événements favorables qui facilitent nos prises de décisions.

Pourtant, dans ce genre de contexte, nous avons tendance à qualifier ces moments faciles d’heureuses coïncidences. Ça nous arrive, voilà tout. Nous ne cherchons pas à en faire de théories. 

Mais réfléchissez-y un instant : pourquoi nous intéressons-nous plus à la loi des séries négatives qu’à la loi des séries positives ? 

Eh bien, l’être humain a la fâcheuse tendance de remarquer davantage ce qui ne tourne pas rond, plutôt que ce qui est facile.

Comme si la bonne santé et les événements favorables allaient de soi ! Alors, on remarque surtout quand cela ne va pas et quand les évènements ne vont pas dans notre sens.

On remarque davantage les points négatifs, les défauts. On se focalise sur les mauvaises nouvelles. 

Il est très rare qu’une personne ou un journal d’informations vous dise que tout va bien, que l’on a retrouvé le chat du voisin, que Monsieur Untel a fait une donation ou qu’il fait beau depuis un mois et que les températures sont parfaites. 

C’est pour cela que nous remarquons davantage cette fameuse loi des séries, les séries de « galères ».

Nous sommes beaucoup moins attentifs aux évènements agréables qui nous semblent naturels et coulent de source.

Nous croyons que la normale pour un être humain, c’est quand tout va bien. L’anormal, c’est quand tout va mal.

Et pourtant, une vie normale ressemble davantage à des montagnes russes : une succession d’événements agréables et d’événements qui le sont beaucoup moins. 

Il est évident que nous construisons notre chemin, même si nous ne choisissons pas tout. Nos actes ont des conséquences (ce que l’on appelle l’effet papillon) et c’est sur ces derniers que nous pouvons agir.

Nous devons en revanche apprendre à accepter ce que nous ne maîtrisons pas. Accepter et agir, voilà ce qui construit une vie meilleure.

Voilà ce qui fait la différence et permet de sortir de cette impression que parfois tout va mal.

 

c. Écouter son intuition pour créer une “loi des séries positives”

Pexels arthur brognoli 2261017 1

Nous avons compris qu’il n’existe pas vraiment de loi des séries. Cependant, nous pouvons créer des circonstances favorables à la transformation d’un quotidien contraignant en quotidien fluide et harmonieux. 

Les intentions que nous posons au quotidien influencent grandement notre attitude, et donc, le sens que nous donnons à notre existence.

Nous devons donc prendre conscience de notre influence sur les événements que nous vivons pour transformer un “destin malheureux” en champ infini de possibilités

Apprendre à écouter son intuition – la voix de notre nature véritable, qui tend toujours vers un équilibre harmonieux – est une clé précieuse dans cette transformation. 

C’est en calmant l’ego – par la pratique de la méditation Tangram, ou méditation des origines – que nous pouvons faire de la place à cette voix intérieure qui sait nous guider avec justesse

Alors, nous nous écartons peu à peu d’une attitude néfaste, à l’origine de séries d’événements défavorables.

En nous reconnectant à notre vraie nature, grâce, entre autres, à l’écoute de notre intuition, nous avançons sur un chemin plus lumineux et multiplions les circonstances favorables dans nos vies.

5. Transformer les problèmes en solutions

C0019t01 3

Pour finir, voici une anecdote personnelle en guise d’exemple de transformation de problème en solution.

Un beau jour, mon congélateur tombe en panne. Cet incident se produit lors d’une journée chargée, où j’ai des tonnes de choses à faire. En même temps, à bien y réfléchir, j’ai toujours des tonnes de choses à faire ! 

Je prends un instant pour considérer la situation : faire face est évidemment la solution que je dois privilégier (plutôt que fuir et me plaindre plus tard). Je commence donc à sortir les aliments du congélateur, à faire le tri.

J’enfile mon tablier et me voilà transformé en cuisinier. Je cuisine 10 plats d’avance, que je mets sous vide. Résultat des courses : j’ai gagné du temps sur mes prochains repas pour toute la semaine. J’ai agi et j’ai transformé une catastrophe en temps gagné. 

J’en profite ensuite pour transformer cette situation série positive : je consulte un site de vente d’électroménagers et commande un nouveau congélateur un peu plus grand que le premier.

Je dois donc déménager et pousser quelques meubles pour pouvoir l’intégrer dans l’espace disponible. Cela entraîne quelques transformations et m’oblige à faire un petit remaniement qui change la disposition d’autres meubles dans d’autres pièces.

Résultat des courses : Me voilà, la semaine suivante, dans une nouvelle déco à savourer un plat qui ne m’a pris que quelques minutes à réchauffer.

J’ai donc profité de cette situation, qui aurait pu me sembler catastrophique, pour agir en ma faveur. J’ai ensuite saisi l’occasion d’un événement inattendu pour créer du nouveau. 

Ne pas laisser s’accumuler les problèmes est une solution pour ne pas tomber dans la loi des séries. Traiter le problème immédiatement permet d’avancer et d’apporter du renouveau dans votre vie. Laissez les problèmes s’accumuler et c’est la loi des séries négatives qui vous gagne. 

Vous voyez, chère lectrice, cher lecteur : la loi des séries n’est bien qu’une illusion.

Celle que la vie doit se passer sans encombre, sans problème. La réalité, c’est que la vie est une succession d’événements et qu’y faire face est dans la nature des choses. 

En résumé, cette fameuse loi des séries n’existe que pour ceux ou celles qui laissent s’accumuler le négatif et qui ne remarquent plus le positif.

Soyez donc positifs, créez votre propre loi des séries positives et vous verrez votre existence se transformer pour le mieux. 

En attendant de vous retrouver sur le blog et derrière les portes de l’Académie Tangram, je vous souhaite une joyeuse mise en place de circonstances favorables à une existence riche et créative !

 

Christophe

Découvrez le livre de la Méditation Tangram et partez à le rencontre de la véritable nature

8 Commentaires
  1. Isabelle Costiou

    Bonjour, il est vrai que nous sommes conditionnés à ne recevoir que des critiques négatives. J ai été bercée toute mon enfance et adolescence et encore aujourd’hui, surtout par mon père que j adore!!! J ai fait de gros effort pour ne pas réitérer le phénomène sur mes enfants. Même s il y a quelques dérapages!! Merci pour cette vidéo .

    Réponse
    • Christophe Lorreyte

      Prendre conscience de ce qui nous a blessé durant notre éducation, pardonner et être libre de créer une autre manière d’éduquer ses propres enfants sont les trois actions permettant d’améliorer le monde. Merci de ton témoignage.

      Réponse
  2. Anne Juguet

    Bonjour Christophe, merci cet article était très sympa à lire ! 🙂
    Et oui, l’esprit humain (et animal en général) fait plus attention à ce qui ne va pas car c’est la meilleure façon de survivre en cas de danger, mais c’est une faculté à double tranchant lorsqu’on est aussi doué d’une conscience et d’une sensibilité humaine !
    Les pensées automatiques négatives qui se mettent en place par la suite fond le reste du travail, et cela devient de plus en plus difficile mais de plus en plus important de prendre conscience de ces fonctionnements… mais, surtout lorsqu’on est dans une mauvaise passe, la prise de conscience n’est que le premier pas, il faut aussi s’exercer à garder cette conscience le plus possible et à sortir de nos mauvais réflexes.
    Merci donc pour ce petit rappel et ces conseils avisés ! Et j’adore l’humour de l’article ! D’ailleurs, on connais aussi la loi qui dit qu’un chat retombe toujours sur ses pattes, donc en suivant la loi de la tartine beurrée, si on accroche la tartine sur le dos d’un chat et qu’on lance le tout se crée alors un phénomène extraordinaire ! Ne sachant pas de quel côté tomber, le chat et la tartine vont se mettre à tourner et à léviter en créant ainsi un mouvement perpétuel ! 😉

    Réponse
    • Christophe Lorreyte

      Bientôt, le chat d’Anne Juguet remplacera dans les livres de physique quantique, le paradoxe du chat de Schrödinger. J’adore ton humour, tu viens d’inventer la lévitation grâce à l’expérience de l’hésitation. Trop fort ! 😉

      Réponse
    • Yola

      Bonjour. Merci car à lire vos conseils m’ont sauver d’un trou noir de négativité. Je vais me servir de ça pour prendre un nouveau départ: POSITIF.
      Merci Christophe.

      Réponse
      • Christophe Lorreyte

        Bonjour Yola ! Je suis vraiment heureux que mon article t’ai permis de voir les choses autrement. Poursuis ton chemin vers la positivité, tu verras, cela change radicalement tout.

        Réponse
  3. Asin

    Bonjour,
    J’ai 3 enfants de 8 en 6 ans, nous sommes 5 à la maison et à partir de mi-janvier nous attrapons tous le Covid. Moi et mon conjoint fortement… Il faisait froid, pluvieux, nous étions moroses… Heureusement pour la première fois nous avions réservé des vacances dans les Pyrénées en hiver pendant ces vacances de février. Les gars n’ayant jamais vu la neige se faisaient une telle joie ! Et nous aussi. Une semaine jour pour jour avant le départ, mon conjoint qui conduit toujours en vacances, a un accident de rotule du genou et se retrouve immobilisé pendant 4 semaines… Nous réfléchissons et nous décidons que je partirais quand-même avec ma mère et sans mon conjoint. 3 jours avant le départ je me fais une vilaine contracture musculaire au dos… Nous décidons de partir malgré tout. Samedi dernier, je passe prendre maman à 10h30, après avoir tout préparé seule, et nous partons, heureuses malgré tout. Au bout de 1h30 de route, la voiture tombe en panne… Aucune voiture de disponible pour continuer le voyage. Rapatriement. Au revoir les Pyrénées. Nous positivons, en se disant qu’il ne fallait pas y aller… Coup du destin. Mais le lendemain la grippe s’invite à la maison et nous sommes tous actuellement dans un état plus que lamentable. Nous n’avons jamais connu ça…
    Et là je me demande bien ce qui se passe et comment tirer du positif de tout ça ?! On est au fond du trou…
    Bien à vous,
    Elodie

    Réponse
    • Christophe Lorreyte

      Bonjour Elodie,
      Si vous avez bien lu cet article vous avez compris que la loi des séries n’est bien qu’une illusion. Celle que la vie doit se passer sans encombre, sans problème. La réalité, c’est que la vie est une succession d’événements et qu’y faire face est dans la nature des choses. Certains moments dans la vie sont plus compliqués que d’autres mais cela a toujours une fin.
      En résumé, cette fameuse loi des séries n’existe que pour ceux ou celles qui laissent s’accumuler le négatif et qui ne remarquent plus le positif. La Covid, la grippe, la panne de voiture, les vacances annulées sont à relativiser par rapport à des drames plus marquants.
      Soyez donc positifs, créez votre propre loi des séries positives et vous verrez votre existence se transformer pour le mieux.

      Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. Un lieu qui apaise et me permet de me ressourcer - Journal d'une adoptée - […] jamais. On a beau tout faire pour y échapper, les pépins semblent nous poursuivre. Foutue loi des séries !…
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Formation gratuite "7 leçons de méditations"

Pour trier le vrai du faux et améliorer sa pratique (+ accès au "coffre-fort du méditant")

Extrait d'une Initiation à la méditation

Pour découvrir la méditation et sa pratique à travers une vidéo explicative

"Comment méditer en évitant les erreurs"

Pour apprendre à méditer sérieusement et éviter les erreurs que font la majorité des débutants

Annuaire des coachs de méditation Tangram

Pour trouver des cours près de chez soi

[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]
[PDF]